Discussion:
Un rentier à un million par heure
(trop ancien pour répondre)
Topinambour
2017-01-15 17:05:49 UTC
Permalink
Raw Message
Un million par heure pour Bernard Arnault
Olivier Morin
Mardi, 30 Juin, 2015


En un an, la fortune du PDG d’LVMH a grossi de 9,27 milliards d’euros.
Grâce à quels coups tordus ce prédateur a-t-il pu monter cet empire ?

Il est l’homme qui a gagné 1 million d’euros chaque heure de l’année
2014. Été comme hiver, jour et nuit. Et ça continue. En publiant ce
calcul journalier, le site d’actualités économiques Capital évoque
comment, grâce à la « magie de la Bourse », l’action LVMH (Louis Vuitton
Moët-Hennessy) a augmenté de 34 % en 2014, pour le plus grand bonheur de
son principal actionnaire, Bernard Arnault.
Ce grand patron de l’industrie du luxe a du flair. En tout cas, c’est ce
qui se dit dans les salons cossus de ses pairs et dans les milieux
financiers qu’une telle santé économique épate. Mais le flair ne fait
pas tout. Et pour que celui qui possède la troisième plus grosse fortune
de France puisse la faire grossir sur le dos de ses salariés, il a fallu
que son père en exploite avant lui. C’est ainsi qu’en 1976, en
transformant la petite industrie de travaux publics de son père en
société de promotion de résidence de loisirs, il a amplifié la vague qui
devait le porter vers l’industrie du luxe, paradis pour les
actionnaires, enfer pour les salariés. Fuyant l’arrivée de la gauche au
pouvoir en France et de ministres communistes au gouvernement, il se
réfugie dans une Amérique reaganienne où, malgré de menus déboires, il
décidera de lancer ce qui s’appellera plus tard une OPA sur le groupe
Boussac.


En 1989, il devient président du conseil d’administration de LVMH

Grâce aux prêts du Crédit lyonnais et à de substantielles subventions
publiques, Bernard Arnault met la main sur Boussac et ses marques
(Conforama, La Belle Jardinière, Dior, etc.), devançant ses concurrents
de l’époque : Léon Cligman (Lacoste, NewMan), Christian Deverloy
(Prouvost), Julien Charlier et Bernard Tapie. Jurant qu’il garderait les
30 000 emplois du groupe, il obtient de l’État la somme de 750 millions
de francs pour « reconstituer ses fonds propres ». Trompant allègrement
la confiance de Pierre Mauroy et de Laurent Fabius, qui avaient oublié
qu’Arnault avait déjà réduit les effectifs de l’entreprise paternelle de
1 000  salariés à 20, il s’empresse de revendre le groupe à la découpe,
ne gardant que les pépites. Dont Dior. En 1989, Bernard Arnault devient
président du conseil d’administration de LVMH, dont il a pris le
contrôle par le biais d’une « OPA amicale », comme il dit. En réalité,
il raflera 28 % des actions en bourse grâce à quatre sociétés écrans,
tout en attisant les rivalités entre les deux familles propriétaires.
Après cette OPA sans précédent, la Commission des opérations de bourse
(qui deviendra en 2003 l’Autorité des marchés financiers) imposera à
tout acheteur de 33 % des actions d’une société cotée de lancer une OPA
sur un minimum de 66 % du capital. « Pour préserver les intérêts des
actionnaires minoritaires », se justifie la Commission.

Désormais à la tête de marques telles que Louis Vuitton, Moët & Chandon,
Givenchy, Guerlain, Kenzo, celui qui a complété sa collection par
l’acquisition de l’horloger Bulgari en 2011 se targue de posséder une
fortune de 28,96 milliards d’euros. Soit deux fois le déficit de la
Sécurité sociale.

Une fortune qui ne cesse d’enfler et qui a même bondi de 3 milliards de
dollars en 2008, lors de la crise des subprimes qui avait taclé un court
instant les milieux financiers. Ce n’est pas le cas des salariés qui
fabriquent les produits de luxe et grâce au travail desquels Arnault
réalise une plus-value démultipliée. À l’image de ces 300  ouvrières de
la Commerciale de maroquinerie (CDM) qui fabriquent des sacs à main pour
Louis Vuitton en sous-traitance et dont les salaires n’excèdent pas
1 400 euros. L’entreprise, qui appartient à la famille Gaillard, réalise
déjà de copieux bénéfices, au dire du syndicaliste CGT Pierre Bertoux,
avant même que les sacs à main ne soient vendus dans les enseignes Louis
Vuitton appartenant à Arnault. Une situation dont les salariées ont pris
conscience collectivement en créant un syndicat CGT, il y a un an, et
qui ont entamé une grève pour la première fois le 25 juin, à la suite
des annonces d’évolution des salaires : 0,8 % d’augmentation au lieu des
10 % revendiqués par les ouvrières. Car, bien avant que Bernard Arnault
ne s’autoverse des dividendes somptuaires, ne s’octroie des
stock-options royales ou n’élude les droits de succession de ses
enfants, il lui faut extorquer un maximum de plus-value sur le travail,
à la base de toute production de richesse. Une fois cet argent engrangé,
le PDG de LVMH le fait prospérer. Quitte à se retrouver sous les feux
des médias comme lorsque les 11 sociétés belges de son groupe ayant vu
leur actif augmenter de 14, 4 milliards d’euros entre 2008 et 2010 lui
ont donné l’idée de devenir sujet du roi des Belges. Une révélation
qu’avait faite, en 2012, le Parti du travail de Belgique (PTB).
Aujourd’hui, il cumule la profitabilité de ses sociétés avec une
optimisation fiscale de choc qui consiste à préparer sa succession
astucieusement. Car, pour une fortune d’une trentaine de milliards
d’euros, les droits de succession s’élèveraient à quelque 13 milliards
d’euros. N’imaginant pas un seul instant que ses enfants devront céder
des actifs du groupe pour régler la facture, il a manœuvré afin de
bénéficier de multiples décotes permises par la loi. Ce qui réduit les
droits de succession à seulement 6,5 % de la valeur du groupe, au lieu
de 45 %. Un paysan qui veut transmettre sa ferme et ses terres à ses
successeurs pour qu’ils y travaillent n’aura pas un taux aussi réduit.
Zetrader Paiporta Valencia
2017-01-16 07:46:27 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Topinambour
Un million par heure pour Bernard Arnault
Olivier Morin
Mardi, 30 Juin, 2015
En un an, la fortune du PDG d’LVMH a grossi de 9,27 milliards d’euros.
Grâce à quels coups tordus ce prédateur a-t-il pu monter cet empire ?
Il est l’homme qui a gagné 1 million d’euros chaque heure de l’année
2014. Été comme hiver, jour et nuit. Et ça continue. En publiant ce
calcul journalier, le site d’actualités économiques Capital évoque
comment, grâce à la « magie de la Bourse », l’action LVMH (Louis Vuitton
Moët-Hennessy) a augmenté de 34 % en 2014, pour le plus grand bonheur de
son principal actionnaire, Bernard Arnault.
Énorme la progression, c'est à lui qu'il faut poser la question : est-il
pour le revenu universel à 750 euros par mois ?
--
http://zetrader.info & http://zetrader.fr
Forum http://zeforums.com
Topinambour
2017-01-16 11:37:18 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Zetrader Paiporta Valencia
Post by Topinambour
Un million par heure pour Bernard Arnault
Olivier Morin
Mardi, 30 Juin, 2015
En un an, la fortune du PDG d’LVMH a grossi de 9,27 milliards d’euros.
Grâce à quels coups tordus ce prédateur a-t-il pu monter cet empire ?
Il est l’homme qui a gagné 1 million d’euros chaque heure de l’année
2014. Été comme hiver, jour et nuit. Et ça continue. En publiant ce
calcul journalier, le site d’actualités économiques Capital évoque
comment, grâce à la « magie de la Bourse », l’action LVMH (Louis Vuitton
Moët-Hennessy) a augmenté de 34 % en 2014, pour le plus grand bonheur de
son principal actionnaire, Bernard Arnault.
Énorme la progression, c'est à lui qu'il faut poser la question
Non. Surtout pas à ce genre d'individu.
Post by Zetrader Paiporta Valencia
: est-il
pour le revenu universel à 750 euros par mois ?
rogergonnet
2017-01-16 08:10:40 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Topinambour
Un million par heure pour Bernard Arnault
Olivier Morin
Mardi, 30 Juin, 2015
En un an, la fortune du PDG d'LVMH a grossi de 9,27 milliards d'euros.
Grâce à quels coups tordus ce prédateur a-t-il pu monter cet empire ?
direct en taule. Pas besoin de savoir s'il la mérite ou non, puisqu'il se
met dans la poche de quoi faire tourner plusiers pays d'afrique, poar
exemple
Post by Topinambour
Il est l'homme qui a gagné 1?million d'euros chaque heure de l'année 2014.
Été comme hiver, jour et nuit. Et ça continue. En publiant ce calcul
journalier, le site d'actualités économiques Capital évoque comment, grâce
à la «?magie de la Bourse?», l'action LVMH (Louis Vuitton Moët-Hennessy) a
augmenté de 34?% en 2014, pour le plus grand bonheur de son principal
actionnaire, Bernard Arnault.
Ce grand patron de l'industrie du luxe a du flair. En tout cas, c'est ce
qui se dit dans les salons cossus de ses pairs et dans les milieux
financiers qu'une telle santé économique épate. Mais le flair ne fait pas
tout. Et pour que celui qui possède la troisième plus grosse fortune de
France puisse la faire grossir sur le dos de ses salariés, il a fallu que
son père en exploite avant lui. C'est ainsi qu'en 1976, en transformant la
petite industrie de travaux publics de son père en société de promotion de
résidence de loisirs, il a amplifié la vague qui devait le porter vers l'industrie
du luxe, paradis pour les actionnaires, enfer pour les salariés. Fuyant l'arrivée
de la gauche au pouvoir en France et de ministres communistes au
gouvernement, il se réfugie dans une Amérique reaganienne où, malgré de
menus déboires, il décidera de lancer ce qui s'appellera plus tard une OPA
sur le groupe Boussac.
En 1989, il devient président du conseil d'administration de LVMH
Grâce aux prêts du Crédit lyonnais et à de substantielles subventions
publiques, Bernard Arnault met la main sur Boussac et ses marques
(Conforama, La Belle Jardinière, Dior, etc.), devançant ses concurrents de
l'époque?: Léon Cligman (Lacoste, NewMan), Christian Deverloy (Prouvost),
Julien Charlier et Bernard Tapie. Jurant qu'il garderait les 30?000
emplois du groupe, il obtient de l'État la somme de 750?millions de francs
pour «?reconstituer ses fonds propres?». Trompant allègrement la confiance
de Pierre Mauroy et de Laurent Fabius, qui avaient oublié qu'Arnault avait
déjà réduit les effectifs de l'entreprise paternelle de 1?000 ?salariés à
20, il s'empresse de revendre le groupe à la découpe, ne gardant que les
pépites. Dont Dior. En 1989, Bernard Arnault devient président du conseil
d'administration de LVMH, dont il a pris le contrôle par le biais d'une
«?OPA amicale?», comme il dit. En réalité, il raflera 28?% des actions en
bourse grâce à quatre sociétés écrans, tout en attisant les rivalités
entre les deux familles propriétaires. Après cette OPA sans précédent, la
Commission des opérations de bourse (qui deviendra en 2003 l'Autorité des
marchés financiers) imposera à tout acheteur de 33?% des actions d'une
société cotée de lancer une OPA sur un minimum de 66?% du capital. «?Pour
préserver les intérêts des actionnaires minoritaires?», se justifie la
Commission.
Désormais à la tête de marques telles que Louis Vuitton, Moët & Chandon,
Givenchy, Guerlain, Kenzo, celui qui a complété sa collection par l'acquisition
de l'horloger Bulgari en 2011 se targue de posséder une fortune de
28,96?milliards d'euros. Soit deux fois le déficit de la Sécurité sociale.
Une fortune qui ne cesse d'enfler et qui a même bondi de 3?milliards de
dollars en 2008, lors de la crise des subprimes qui avait taclé un court
instant les milieux financiers. Ce n'est pas le cas des salariés qui
fabriquent les produits de luxe et grâce au travail desquels Arnault
réalise une plus-value démultipliée. À l'image de ces 300 ?ouvrières de la
Commerciale de maroquinerie (CDM) qui fabriquent des sacs à main pour
Louis Vuitton en sous-traitance et dont les salaires n'excèdent pas 1400?euros.L'entreprise, qui appartient à la famille Gaillard, réalise déjà de copieux
bénéfices, au dire du syndicaliste CGT Pierre Bertoux, avant même que les
sacs à main ne soient vendus dans les enseignes Louis Vuitton appartenant
à Arnault. Une situation dont les salariées ont pris conscience
collectivement en créant un syndicat CGT, il y a un an, et qui ont entamé
une grève pour la première fois le 25?juin, à la suite des annonces d'évolution
des salaires?: 0,8?% d'augmentation au lieu des 10?% revendiqués par les
ouvrières. Car, bien avant que Bernard Arnault ne s'autoverse des
dividendes somptuaires, ne s'octroie des stock-options royales ou n'élude
les droits de succession de ses enfants, il lui faut extorquer un maximum
de plus-value sur le travail, à la base de toute production de richesse.
Une fois cet argent engrangé, le PDG de LVMH le fait prospérer. Quitte à
se retrouver sous les feux des médias comme lorsque les 11 sociétés belges
de son groupe ayant vu leur actif augmenter de 14, 4?milliards d'euros
entre?2008 et?2010 lui ont donné l'idée de devenir sujet du roi des
Belges. Une révélation qu'avait faite, en 2012, le Parti du travail de
Belgique (PTB). Aujourd'hui, il cumule la profitabilité de ses sociétés
avec une optimisation fiscale de choc qui consiste à préparer sa
succession astucieusement. Car, pour une fortune d'une trentaine de
milliards d'euros, les droits de succession s'élèveraient à quelque
13?milliards d'euros. N'imaginant pas un seul instant que ses enfants
devront céder des actifs du groupe pour régler la facture, il a manouvré
afin de bénéficier de multiples décotes permises par la loi. Ce qui réduit
les droits de succession à seulement 6,5?% de la valeur du groupe, au lieu
de 45?%. Un paysan qui veut transmettre sa ferme et ses terres à ses
successeurs pour qu'ils y travaillent n'aura pas un taux aussi réduit.
Mol
2017-01-16 09:18:16 UTC
Permalink
Raw Message
Post by rogergonnet
Post by Topinambour
Un million par heure pour Bernard Arnault
Olivier Morin
Mardi, 30 Juin, 2015
Pourquoi ne pas remonter à Crassus ?
Post by rogergonnet
Post by Topinambour
En un an, la fortune du PDG d'LVMH a grossi de 9,27 milliards d'euros.
Rentier, c'est quand on touche une rente à ne rien faire. Les
valorisation de patrimoine n'ont pas de sens.
Post by rogergonnet
Post by Topinambour
Grâce à quels coups tordus ce prédateur a-t-il pu monter cet empire ?
direct en taule. Pas besoin de savoir s'il la mérite ou non, puisqu'il se
met dans la poche de quoi faire tourner plusiers pays d'afrique, poar
exemple
Ben il ne se met rien dans la poche, il gère l'argent que les riches
touristes dépensent de bon coeur pour les produits de luxe français (je
dis touristes, vu que les Français n'ont plus, grâce à leurs idéaux de
redistribution, de quoi se les offrir).
Par contre les dirigeants de maints pays d'Afrique se mettent
effectivement dans leur poche et celles de leurs proches, eux, le fric
qui pourrait faire tourner leur pays...
Noe Thérien
2017-01-18 15:23:59 UTC
Permalink
Raw Message
"Mol"
Post by Mol
Ben il ne se met rien dans la poche, il gère l'argent que les riches
touristes dépensent de bon coeur pour les produits de luxe français (je
dis touristes, vu que les Français n'ont plus, grâce à leurs idéaux de
redistribution, de quoi se les offrir).
Par contre les dirigeants de maints pays d'Afrique se mettent
effectivement dans leur poche et celles de leurs proches, eux, le fric qui
pourrait faire tourner leur pays...
Ce monsieur avec d'autres a monté en système à l'époque le LBO.
Il a appris la technique aux USA ...
But il ne savait pas que le cabinet Borloo avait initié le système en
France.
Tapie s'y est essayé à une époque où l'on pouvait faire presque tout ce que
l'on voulait en bourse.
Beaucoup l'on fait discrètement, ce Con l'a fait trop médiatiquement.
Il a voulu imiter Gaston qui faisait entretenir son 12m par les employés de
la mairie (Ouaf ouaf)
S'afficher dans le Phocéa avec les journalistes a attiré le fisc, depuis ils
l'ont suivi à la culotte jusqu'au bout.
Puis ils ne l'ont plus jamais lâché.
Bernard a fait beaucoup moins de bruit et pas folle la guêpe il a arrosé un
peu les politiques mais discrètement juste de quoi avoir la paix.

Et surtout éviter le Phocéa qui toujours eu le mauvaise oeil !!!
http://www.marianne.net/On-a-retrouve-le-Phocea_a238316.html

NT
zeLittle
2017-01-19 13:42:21 UTC
Permalink
Raw Message
On Wed, 18 Jan 2017 16:23:59 +0100
Post by Noe Thérien
Tapie s'y est essayé à une époque où l'on pouvait faire presque tout ce que
l'on voulait en bourse.
Beaucoup l'on fait discrètement, ce Con l'a fait trop médiatiquement.
Il a voulu imiter Gaston qui faisait entretenir son 12m par les employés de
la mairie (Ouaf ouaf)
S'afficher dans le Phocéa avec les journalistes a attiré le fisc, depuis ils
l'ont suivi à la culotte jusqu'au bout.
Puis ils ne l'ont plus jamais lâché.
Honnêtement, je ne suis pas fan de B. Tapie (son côté reader sans scrupules).
Mais, c'est lui le dindon: il a demandé au Crédit Lyonnais de revendre ses affaires pour se lancer en politique (afin d'éviter les conflits d'intérêts).
Pour la petite histoire, le Crédit Lyonnais s'est tiré une balle dans le pied tout seul en rachetant un fond de Junk Bonds américain, métier qu'il ne maîtrisait pas du tout, ce qui l'a coulé en 2 temps 3 mouvements.

Parallèlement, B. Tapie s'est aperçu 3 ans après, que le CL s'était en fait auto-revendu Adidas (à une société écran), pour le revendre 3 fois plus cher 3 ans plus tard...
Dans cette histoire, B. Tapie est victime du CL.
--
<***@coucou.fr>
Sherwen
2017-01-19 16:55:15 UTC
Permalink
Raw Message
Post by zeLittle
On Wed, 18 Jan 2017 16:23:59 +0100
Post by Noe Thérien
Tapie s'y est essayé à une époque où l'on pouvait faire presque tout ce que
l'on voulait en bourse.
Beaucoup l'on fait discrètement, ce Con l'a fait trop médiatiquement.
Il a voulu imiter Gaston qui faisait entretenir son 12m par les employés de
la mairie (Ouaf ouaf)
S'afficher dans le Phocéa avec les journalistes a attiré le fisc, depuis ils
l'ont suivi à la culotte jusqu'au bout.
Puis ils ne l'ont plus jamais lâché.
Honnêtement, je ne suis pas fan de B. Tapie (son côté reader sans scrupules).
Mais, c'est lui le dindon: il a demandé au Crédit Lyonnais de revendre ses
affaires pour se lancer en politique (afin d'éviter les conflits d'intérêts).
Pour la petite histoire, le Crédit Lyonnais s'est tiré une balle dans le pied
tout seul en rachetant un fond de Junk Bonds américain, métier qu'il ne
maîtrisait pas du tout, ce qui l'a coulé en 2 temps 3 mouvements.
Parallèlement, B. Tapie s'est aperçu 3 ans après, que le CL s'était en fait
auto-revendu Adidas (à une société écran), pour le revendre 3 fois plus cher
3 ans plus tard... Dans cette histoire, B. Tapie est victime du CL.
Oh, je verse une larme lol
--
In tartiflette we trust

---
L'absence de virus dans ce courrier électronique a été vérifiée par le logiciel antivirus Avast.
https://www.avast.com/antivirus
Roaringriri
2017-01-20 09:13:07 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Sherwen
Post by zeLittle
On Wed, 18 Jan 2017 16:23:59 +0100
Post by Noe Thérien
Tapie s'y est essayé à une époque où l'on pouvait faire presque tout
ce que l'on voulait en bourse.
Beaucoup l'on fait discrètement, ce Con l'a fait trop médiatiquement.
Il a voulu imiter Gaston qui faisait entretenir son 12m par les
employés de la mairie (Ouaf ouaf)
S'afficher dans le Phocéa avec les journalistes a attiré le fisc,
depuis ils l'ont suivi à la culotte jusqu'au bout.
Puis ils ne l'ont plus jamais lâché.
Honnêtement, je ne suis pas fan de B. Tapie (son côté reader sans
scrupules). Mais, c'est lui le dindon: il a demandé au Crédit Lyonnais
de revendre ses affaires pour se lancer en politique (afin d'éviter
les conflits d'intérêts). Pour la petite histoire, le Crédit Lyonnais
s'est tiré une balle dans le pied tout seul en rachetant un fond de
Junk Bonds américain, métier qu'il ne maîtrisait pas du tout, ce qui
l'a coulé en 2 temps 3 mouvements.
Parallèlement, B. Tapie s'est aperçu 3 ans après, que le CL s'était en
fait auto-revendu Adidas (à une société écran), pour le revendre 3
fois plus cher 3 ans plus tard... Dans cette histoire, B. Tapie est
victime du CL.
Oh, je verse une larme lol
Il a raison.
Il faut moraliser les partages de butins entre truands.
Si même les voleurs se volent entre eux, c'est l'anarchie.
Sherwen
2017-01-20 13:03:47 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Roaringriri
Post by Sherwen
Post by zeLittle
On Wed, 18 Jan 2017 16:23:59 +0100
Post by Noe Thérien
Tapie s'y est essayé à une époque où l'on pouvait faire presque tout
ce que l'on voulait en bourse.
Beaucoup l'on fait discrètement, ce Con l'a fait trop médiatiquement.
Il a voulu imiter Gaston qui faisait entretenir son 12m par les
employés de la mairie (Ouaf ouaf)
S'afficher dans le Phocéa avec les journalistes a attiré le fisc,
depuis ils l'ont suivi à la culotte jusqu'au bout.
Puis ils ne l'ont plus jamais lâché.
Honnêtement, je ne suis pas fan de B. Tapie (son côté reader sans
scrupules). Mais, c'est lui le dindon: il a demandé au Crédit Lyonnais
de revendre ses affaires pour se lancer en politique (afin d'éviter
les conflits d'intérêts). Pour la petite histoire, le Crédit Lyonnais
s'est tiré une balle dans le pied tout seul en rachetant un fond de
Junk Bonds américain, métier qu'il ne maîtrisait pas du tout, ce qui
l'a coulé en 2 temps 3 mouvements.
Parallèlement, B. Tapie s'est aperçu 3 ans après, que le CL s'était en
fait auto-revendu Adidas (à une société écran), pour le revendre 3
fois plus cher 3 ans plus tard... Dans cette histoire, B. Tapie est
victime du CL.
Oh, je verse une larme lol
Il a raison.
Il faut moraliser les partages de butins entre truands.
Si même les voleurs se volent entre eux, c'est l'anarchie.
lol
--
In tartiflette we trust

---
L'absence de virus dans ce courrier électronique a été vérifiée par le logiciel antivirus Avast.
https://www.avast.com/antivirus
Gloops
2017-01-21 07:41:41 UTC
Permalink
Raw Message
Post by zeLittle
(son côté reader sans scrupules)
Tu peux dire lecteur, on comprendra mieux.

D'ailleurs non, où veux-tu en venir ?
Sherwen
2017-01-21 08:23:39 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Gloops
Post by zeLittle
(son côté reader sans scrupules)
Tu peux dire lecteur, on comprendra mieux.
D'ailleurs non, où veux-tu en venir ?
Je pencherais plutôt pour raider.
--
In tartiflette we trust

---
L'absence de virus dans ce courrier électronique a été vérifiée par le logiciel antivirus Avast.
https://www.avast.com/antivirus
zeLittle
2017-01-21 11:13:28 UTC
Permalink
Raw Message
Je pencherais plut=F4t pour raider.
Bonne pioche. D=E9sol=E9 pour la faute d'orthographe.
zeLittle
2017-01-21 11:04:12 UTC
Permalink
Raw Message
Le Sat, 21 Jan 2017 08:41:41 +0100, Gloops =
(son c=F4t=E9 reader sans scrupules)
D'ailleurs non, o=F9 veux-tu en venir ?
(Je parle pour les plus jeunes) B. Tapie n'=E9tait int=E9ress=E9 que par=
la =

reprise de soci=E9t=E9s plomb=E9es de dettes, la restructurer, et la rev=
endre. =

C'est son droit. Le malaise, ce sont tous les discours la main sur le c=BD=
ur =

fait aux employ=E9s de Terraillon, ..., leur jurant que leur avenir se =

conjuguait avec lui sur le long terme avec lui comme leur nouveau =

capitaine d'entrepise. Ces discours ne servit qu'=E0 endormir toutes les=
=

parties prenantes: =E9tat, r=E9gions, salari=E9s, syndicats. Sa m=E9thod=
e =E9tait =

normale sur le fond (une restructuration n=E9cessaire) mais immorale sur=
la =

forme (ses anciens discours l'=E9nerve tout le temps quand un journalist=
e =

les repasse en boucle pour lui demander son avis).


Maintenant, dans l'histoire Adidas, c'est le Cr=E9dit Lyonnais - le faut=
if - =

qui devrait donc indemniser B. Tapie - la victime - qu'on aime ou pas le=
=

personnage.
Et ce, quitte =E0 ce que cette banque coule d=E9finitivement. Les 405 mi=
llions =

d'=A4 d'argent de l'***arbitrage*** donn=E9e par C. Lagarde sont bel et =
bien =

un ***arbitrage*** d'=E9tat, qui reconnait donc une faute du CL - son =

ex-soci=E9t=E9 nationalis=E9e - =E0 l'encontre du citoyen B. Tapie. C'es=
t pour =

cela que C. Lagarde n'a pas p=E9nalement =E9t=E9 condamn=E9e. De toutes =
les =

fa=E7ons, le pr=E9judice est r=E9el et se compte en centaines de millier=
s d'=A4. =

Le probl=E8me de la pr=E9cision du montant est une question des param=E8=
tres =E0 =

utiliser pour le taux d'actualisation.


Mais on vit depuis 30 ans une =E9poque curieuse: les entreprises qui fon=
t =

n'importe quoi avec leur fonds propres sont d=E9clar=E9es en cessation d=
e =

paiement, puis en faillite par un tribunal commercial et coulent. Les =

banques, elles, ont r=E9ussi =E0 ne plus =EAtre des soci=E9t=E9s comme l=
es autres, =

gr=E2ce =E0 un chantage =E9lectoraliste qu'elles ont bien compris et qui=
se =

r=E9sume =E0 : "vous ne pouvez pas laisser =EAtre ruin=E9s des milliers/=
millions =

de personnes - votre =E9lectorat - en restant les bras crois=E9s??? =

Sauvez-nous et les ainsi par ma m=EAme occasion!!!".
C'est stupide: en 1929, seules les caisses d'=E9pargne ont =E9t=E9 sauv=E9=
es de la =

d=E9sinterm=E9diation (mot d=E9voy=E9 depuis par une phrase sybilline: "=
trop =

grosses, trop importantes pour couler").


Et c'est ainsi que le QE est apparu et a servi et ne sert qu'=E0 renflou=
er =

les dettes dues aux subprimes du secteur bancaire (le secteur =

interbancaire est rest=E9 quasi-atone ces derni=E8res ann=E9es car plus =
aucune =

banque n'avait confiance en ses cons=BDurs) qui dit ne rien avoir compri=
s =E0 =

la toxicit=E9 des subprimes, alors que la s=E9lection des actifs financi=
er est =

son c=BDur de m=E9tier?!!!
Depuis ce d=E9but d'ann=E9e, l'EuroStoxx-bank repart (c'est normalement =
le =

dernier secteur =E0 tomber bas, et l'un des premiers =E0 repartir ce qui=
=

serait la bonne nouvelle). Et, il est vrai que les banques r=E9-affichen=
t =E0 =

nouveau des b=E9n=E9fices et ont eu leur passif =E9pong=E9 par le QE, c'=
est =E0 dire =

par tous les europ=E9ens. Youpi!!!
=3D=3D> c'est peut =EAtre reparti pour un tour =E0 la nuance pr=E8s, que=
la fois =

suivante, elles n'auront pas de QE pour les aider. Mais elles auront la =
=

loi Sapin 2 de leur c=F4t=E9.

Alors =E0 quand une loi qui permettra aux entreprises en difficult=E9 re=
st=E9es =

dans la cat=E9gorie normale, d'avoir une loi leur permettant d'aller toq=
uer =

=E0 la porte de leurs clients pour leur exiger un ch=E8que de renfloueme=
nt au =

nom de la loi?
roaringriri
2017-01-21 11:42:31 UTC
Permalink
Raw Message
Post by zeLittle
Le Sat, 21 Jan 2017 08:41:41 +0100, Gloops
Post by Gloops
Post by zeLittle
(son côté reader sans scrupules)
D'ailleurs non, où veux-tu en venir ?
(Je parle pour les plus jeunes) B. Tapie n'était intéressé que par la
reprise de sociétés plombées de dettes, la restructurer, et la revendre.
Tapie c'est l'application à la France post 30 glorieuses, du principe
Anglo-Saxon de vente à la découpe.
On achète une société en bonne santé, avec une "marque" solide, mais qui
a fait un gras qui l'étouffe, et on la coupe en rondelle.
On vend l'immobilier, et on loue derrière, ce qui booste à court terme
les bilans, on vend tout ce qui peut être "externalisé". Et avec des
bilans qui ont explosé, on vend la coquille vide à prix d'or.
Si l'acheteur est assez malin et assez fumier, pour terminer la
délocalisation, et faire suer le col mao, il va se faire lui aussi des
couilles en or, et Tapie passe pour un sauveur d'entreprise, alors qu'il
l'a liquidée.
Le tout bien sur, sur fond de subventions massives.

oscar nügel
2017-01-16 19:18:49 UTC
Permalink
Raw Message
Post by rogergonnet
Post by Topinambour
Un million par heure pour Bernard Arnault
Olivier Morin
Mardi, 30 Juin, 2015
En un an, la fortune du PDG d'LVMH a grossi de 9,27 milliards d'euros.
Grâce à quels coups tordus ce prédateur a-t-il pu monter cet empire ?
direct en taule. Pas besoin de savoir s'il la mérite ou non, puisqu'il se
met dans la poche de quoi faire tourner plusiers pays d'afrique, poar
exemple
la taule ? c'est petit bras. et en plus, en taule, il continuerait à
coûter à la société et il prendrait la place à un braqueur de station
service ou de bijouterie.
non, pour quelqu'un comme lui, ce qu'il faut, c'est le coller contre un
mur devant un peloton d'exécution, ça servirait d'exemple aux autres
patrons qui se le tiendraient pour dit. et il faudrait aussi installer
des miradors tout le long des frontières pour empêcher les déserteurs de
fuir, ces salauds qui dépensent chaque jour ce qui permettrait à des
familles entières d'africains de manger à leur faim pendant une semaine,
par exemple.

oscar nügel
Mol
2017-01-17 08:01:23 UTC
Permalink
Raw Message
Post by oscar nügel
Post by rogergonnet
Post by Topinambour
Un million par heure pour Bernard Arnault
Olivier Morin
Mardi, 30 Juin, 2015
En un an, la fortune du PDG d'LVMH a grossi de 9,27 milliards d'euros.
Grâce à quels coups tordus ce prédateur a-t-il pu monter cet empire ?
direct en taule. Pas besoin de savoir s'il la mérite ou non, puisqu'il se
met dans la poche de quoi faire tourner plusiers pays d'afrique, poar
exemple
la taule ? c'est petit bras. et en plus, en taule, il continuerait à
coûter à la société et il prendrait la place à un braqueur de station
service ou de bijouterie.
La taule, c'est très bien pour faire fortune aussi :

http://www.leparisien.fr/insolite/etats-unis-star-dans-sa-prison-madoff-detient-le-monopole-du-chocolat-chaud-14-01-2017-6568968.php
Zetrader Paiporta Valencia
2017-01-17 10:02:38 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Mol
Post by oscar nügel
Post by rogergonnet
Post by Topinambour
Un million par heure pour Bernard Arnault
Olivier Morin
Mardi, 30 Juin, 2015
En un an, la fortune du PDG d'LVMH a grossi de 9,27 milliards d'euros.
Grâce à quels coups tordus ce prédateur a-t-il pu monter cet empire ?
direct en taule. Pas besoin de savoir s'il la mérite ou non, puisqu'il se
met dans la poche de quoi faire tourner plusiers pays d'afrique, poar
exemple
la taule ? c'est petit bras. et en plus, en taule, il continuerait à
coûter à la société et il prendrait la place à un braqueur de station
service ou de bijouterie.
http://www.leparisien.fr/insolite/etats-unis-star-dans-sa-prison-madoff-detient-le-monopole-du-chocolat-chaud-14-01-2017-6568968.php
Mince, il est déjà en taule, on fait quoi ? ;)
--
http://zetrader.info & http://zetrader.fr
Forum http://zeforums.com
Duzz'
2017-01-16 09:36:30 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Topinambour
En un an, la fortune du PDG d’LVMH a grossi de 9,27 milliards d’euros.
Parler d'une "fortune" basée sur la valorisation boursière d'une
entreprise, c'est du charabia journalistique.
Zetrader Paiporta Valencia
2017-01-16 10:06:03 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Duzz'
Post by Topinambour
En un an, la fortune du PDG d’LVMH a grossi de 9,27 milliards d’euros.
Parler d'une "fortune" basée sur la valorisation boursière d'une
entreprise, c'est du charabia journalistique.
Donc c'est pas complètement à lui non plus, ils sont gentils eux, il ne
possède pas toute la valorisation boursière (52,5% de flottant là) :
http://www.boursorama.com/bourse/profil/resume_societe.phtml?symbole=1rPMC
--
http://zetrader.info & http://zetrader.fr
Forum http://zeforums.com
Duzz'
2017-01-16 10:08:53 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Zetrader Paiporta Valencia
Post by Duzz'
Post by Topinambour
En un an, la fortune du PDG d’LVMH a grossi de 9,27 milliards d’euros.
Parler d'une "fortune" basée sur la valorisation boursière d'une
entreprise, c'est du charabia journalistique.
Donc c'est pas complètement à lui non plus, ils sont gentils eux, il ne
http://www.boursorama.com/bourse/profil/resume_societe.phtml?symbole=1rPMC
Sans oublier la règle qu'un bien immobilier ou mobilier ne vaut que le
prix qu'un acheteur est disposé à payer, le jour où son propriétaire
est *obligé* de vendre.
Zetrader Paiporta Valencia
2017-01-16 10:16:52 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Duzz'
Post by Zetrader Paiporta Valencia
Post by Duzz'
Post by Topinambour
En un an, la fortune du PDG d’LVMH a grossi de 9,27 milliards d’euros.
Parler d'une "fortune" basée sur la valorisation boursière d'une
entreprise, c'est du charabia journalistique.
Donc c'est pas complètement à lui non plus, ils sont gentils eux, il ne
http://www.boursorama.com/bourse/profil/resume_societe.phtml?symbole=1rPMC
Sans oublier la règle qu'un bien immobilier ou mobilier ne vaut que le
prix qu'un acheteur est disposé à payer, le jour où son propriétaire
est *obligé* de vendre.
Exact, puis dans le calcul on oublie aussi (volontairement ?) l'impact
de la fiscalité à titre personnel...
--
http://zetrader.info & http://zetrader.fr
Forum http://zeforums.com
Alabenne
2017-01-16 19:14:22 UTC
Permalink
Raw Message
astucieusement. Car, pour une fortune d'une trentaine de milliards d'euros,
les droits de succession s'élèveraient à quelque 13?milliards d'euros.
13 milliards qui seraient rapidement dilapidés en lignes tgv tout à fait
inutiles, aéroport de notre-dame-des-landes ou que sais-je.
N'imaginant pas un seul instant que ses enfants devront céder
des actifs du groupe pour régler la facture, il a manouvré afin de
bénéficier de multiples décotes permises par la loi. Ce qui réduit les
droits de succession à seulement 6,5?% de la valeur du groupe, au lieu
de 45?%.
Un paysan qui veut transmettre sa ferme et ses terres à ses
successeurs pour qu'ils y travaillent n'aura pas un taux aussi réduit.
- faut vous plaindre à votre député. Mais je doute qu'il vous entende,
un député, ça ne pense qu'à augmenter les dépenses de l'état, jamais à
les réduire.
dernière idée : taxer les propriétaires occupant leur logement, pour
cause de manque à gagner pour le fisc : eh bien oui, un locataire paye
un propriétaire qui paye une partie du loyer en impôt sur le revenu.
Précédente idée : taxer ceux qui achètent leur logement sans passer par
une agence, pour cause de manque à gagner encore : ben oui, pas de
frais d'agence, donc pas de tva pour le fisc.
Loading...