Discussion:
La Finlande commence à expérimenter le revenu universel
(trop ancien pour répondre)
Zetrader Paiporta Valencia
2017-01-01 11:32:18 UTC
Permalink
Raw Message
Deux mille demandeurs d’emploi âgés de 25 à 58 ans ont été tirés au sort
pour percevoir 560 euros par mois pendant deux ans à partir du 1er janvier.
http://tinyurl.com/glzqxyl
Cool pour les heureux élus, mais en quoi c'est "universel" ?
--
http://zetrader.info & http://zetrader.fr
Forum http://zeforums.com
Thomas
2017-01-01 16:28:14 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Zetrader Paiporta Valencia
Deux mille demandeurs d’emploi âgés de 25 à 58 ans ont été tirés au sort
pour percevoir 560 euros par mois pendant deux ans à partir du 1er janvier.
http://tinyurl.com/glzqxyl
Cool pour les heureux élus, mais en quoi c'est "universel" ?
Dans le sens : "Qui embrasse la totalité des êtres et des choses : Une
valeur universelle."

http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/universel_universelle/80623

Comme la couverture maladie universelle (CMU)
Zetrader Paiporta Valencia
2017-01-01 17:03:02 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Thomas
Post by Zetrader Paiporta Valencia
Deux mille demandeurs d’emploi âgés de 25 à 58 ans ont été tirés au sort
pour percevoir 560 euros par mois pendant deux ans à partir du 1er janvier.
http://tinyurl.com/glzqxyl
Cool pour les heureux élus, mais en quoi c'est "universel" ?
Dans le sens : "Qui embrasse la totalité des êtres et des choses : Une
valeur universelle."
http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/universel_universelle/80623
Comme la couverture maladie universelle (CMU)
Certes mais c'est encore loin d'être universel avec seulement 2000
personnes, pourquoi pas tester avec plus tant qu'à faire ? Puisque c'est
censé devenir universel...
--
http://zetrader.info & http://zetrader.fr
Forum http://zeforums.com
Canta Galet
2017-01-01 17:39:00 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Thomas
Post by Zetrader Paiporta Valencia
Deux mille demandeurs d’emploi âgés de 25 à 58 ans ont été tirés au sort
pour percevoir 560 euros par mois pendant deux ans à partir du 1er janvier.
http://tinyurl.com/glzqxyl
Cool pour les heureux élus, mais en quoi c'est "universel" ?
Dans le sens : "Qui embrasse la totalité des êtres et des choses : Une
valeur universelle."
http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/universel_universelle/80623
Comme la couverture maladie universelle (CMU)
Certes mais c'est encore loin d'être universel avec seulement 2000 personnes,
pourquoi pas tester avec plus tant qu'à faire ? Puisque c'est censé devenir
universel...
Vous me direz si je me trompe mais si j'ai bien compris le RU remplace,
pour les chômeurs, les allocations chômage sous réserve que celles-ci
soient au moins égales. Et si elles sont inférieure il y a
compensation.
Ensuite on nous explique que si le chômeur trouve un emploi même à 4000
euros par mois il conserve ce RU.

Et celui qui gagne 1500 euros par mois sans être passé par la case
chômage, on en fait quoi ?
Mol
2017-01-02 08:44:03 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Canta Galet
Et celui qui gagne 1500 euros par mois sans être passé par la case
chômage, on en fait quoi ?
Un sujet de moqueries.
zw
2017-01-02 11:54:50 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Canta Galet
Post by Zetrader Paiporta Valencia
Post by Thomas
Post by Zetrader Paiporta Valencia
Deux mille demandeurs d’emploi âgés de 25 à 58 ans ont été
tirés au sort pour percevoir 560 euros par mois pendant deux
ans à partir du 1er janvier.
http://tinyurl.com/glzqxyl
Cool pour les heureux élus, mais en quoi c'est "universel" ?
Dans le sens : "Qui embrasse la totalité des êtres et des choses
: Une valeur universelle."
http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/universel_universelle/80623
Post by Canta Galet
Post by Zetrader Paiporta Valencia
Post by Thomas
Comme la couverture maladie universelle (CMU)
Certes mais c'est encore loin d'être universel avec seulement 2000
personnes, pourquoi pas tester avec plus tant qu'à faire ? Puisque
c'est censé devenir universel...
Vous me direz si je me trompe mais si j'ai bien compris le RU
remplace, pour les chômeurs, les allocations chômage sous réserve que
celles-ci soient au moins égales. Et si elles sont inférieure il y a
compensation. Ensuite on nous explique que si le chômeur trouve un
emploi même à 4000 euros par mois il conserve ce RU.
Et celui qui gagne 1500 euros par mois sans être passé par la case
chômage, on en fait quoi ?
Rien.

*on* en fait rien.

En revanche, *on* espère que cet individu se prendra en main pour
définir lui-même son intérêt. Au terme d'un processus de réflexion
qu'il mènera seul, avec ses amis, sa famille et sans bureaucrate, sans
fonctionnaire, sans nounou.
--
“Those who surrender freedom for security will not have, nor do they
deserve, either one.”
Benjamin Franklin

"Socialism is a philosophy of failure, the creed of ignorance, and the
gospel of envy, its inherent virtue is the equal sharing of misery."
Winston Churchill
Alter-Narrateur
2017-01-03 05:12:48 UTC
Permalink
Raw Message
Le 01/01/2017 à 18:39, Canta Galet a écrit :

*******
Post by Canta Galet
Vous me direz si je me trompe mais si j'ai bien compris le RU remplace,
pour les chômeurs, les allocations chômage sous réserve que celles-ci
soient au moins égales. Et si elles sont inférieure il y a compensation.
Ensuite on nous explique que si le chômeur trouve un emploi même à 4000
euros par mois il conserve ce RU.
Et celui qui gagne 1500 euros par mois sans être passé par la case
chômage, on en fait quoi ?
Si c'est un "revenu universel", ceux qui travaillent ont un impôt négatif.
Zetrader Paiporta Valencia
2017-01-04 07:41:46 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Alter-Narrateur
Post by Canta Galet
Vous me direz si je me trompe mais si j'ai bien compris le RU remplace,
pour les chômeurs, les allocations chômage sous réserve que celles-ci
soient au moins égales. Et si elles sont inférieure il y a compensation.
Ensuite on nous explique que si le chômeur trouve un emploi même à 4000
euros par mois il conserve ce RU.
Et celui qui gagne 1500 euros par mois sans être passé par la case
chômage, on en fait quoi ?
Si c'est un "revenu universel", ceux qui travaillent ont un impôt négatif.
C'est magique tout ça, donc en résumé cela devrait être :
- tout le monde a un revenu universel
- plus personne ne paie d'impôt (impôt négatif)
- on emprunte probablement à Jupiter pour payer les dettes publiques,
Jupiter étant assez cool par rapport aux délais de paiement...

On se réveille quand au fait ? L'histoire ne le dit pas.
--
http://zetrader.info & http://zetrader.fr
Forum http://zeforums.com
siger
2017-01-04 07:47:29 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Zetrader Paiporta Valencia
Post by Alter-Narrateur
Post by Canta Galet
Vous me direz si je me trompe mais si j'ai bien compris le RU remplace,
pour les chômeurs, les allocations chômage sous réserve que celles-ci
soient au moins égales. Et si elles sont inférieure il y a
compensation.
Ensuite on nous explique que si le chômeur trouve un emploi même à 4000
euros par mois il conserve ce RU.
Et celui qui gagne 1500 euros par mois sans être passé par la case
chômage, on en fait quoi ?
Si c'est un "revenu universel", ceux qui travaillent ont un impôt négatif.
- tout le monde a un revenu universel
- plus personne ne paie d'impôt (impôt négatif)
- on emprunte probablement à Jupiter pour payer les dettes publiques,
Jupiter étant assez cool par rapport aux délais de paiement...
On se réveille quand au fait ? L'histoire ne le dit pas.
Il semble que vous ne connaissez pas le sujet.
Zetrader Paiporta Valencia
2017-01-04 08:01:33 UTC
Permalink
Raw Message
Post by siger
Post by Zetrader Paiporta Valencia
Post by Alter-Narrateur
Post by Canta Galet
Vous me direz si je me trompe mais si j'ai bien compris le RU remplace,
pour les chômeurs, les allocations chômage sous réserve que celles-ci
soient au moins égales. Et si elles sont inférieure il y a compensation.
Ensuite on nous explique que si le chômeur trouve un emploi même à 4000
euros par mois il conserve ce RU.
Et celui qui gagne 1500 euros par mois sans être passé par la case
chômage, on en fait quoi ?
Si c'est un "revenu universel", ceux qui travaillent ont un impôt négatif.
- tout le monde a un revenu universel
- plus personne ne paie d'impôt (impôt négatif)
- on emprunte probablement à Jupiter pour payer les dettes publiques,
Jupiter étant assez cool par rapport aux délais de paiement...
On se réveille quand au fait ? L'histoire ne le dit pas.
Il semble que vous ne connaissez pas le sujet.
Je veux bien qu'on m'éclaire, tout vient tout ce fric ?
--
http://zetrader.info & http://zetrader.fr
Forum http://zeforums.com
Zetrader Paiporta Valencia
2017-01-04 08:01:59 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Zetrader Paiporta Valencia
Post by siger
Post by Zetrader Paiporta Valencia
Post by Alter-Narrateur
Post by Canta Galet
Vous me direz si je me trompe mais si j'ai bien compris le RU remplace,
pour les chômeurs, les allocations chômage sous réserve que celles-ci
soient au moins égales. Et si elles sont inférieure il y a compensation.
Ensuite on nous explique que si le chômeur trouve un emploi même à 4000
euros par mois il conserve ce RU.
Et celui qui gagne 1500 euros par mois sans être passé par la case
chômage, on en fait quoi ?
Si c'est un "revenu universel", ceux qui travaillent ont un impôt négatif.
- tout le monde a un revenu universel
- plus personne ne paie d'impôt (impôt négatif)
- on emprunte probablement à Jupiter pour payer les dettes publiques,
Jupiter étant assez cool par rapport aux délais de paiement...
On se réveille quand au fait ? L'histoire ne le dit pas.
Il semble que vous ne connaissez pas le sujet.
Je veux bien qu'on m'éclaire, tout vient tout ce fric ?
Pardon, *d'où* vient tout ce fric ?
--
http://zetrader.info & http://zetrader.fr
Forum http://zeforums.com
siger
2017-01-04 08:11:05 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Zetrader Paiporta Valencia
Post by siger
Il semble que vous ne connaissez pas le sujet.
Je veux bien qu'on m'éclaire, tout vient tout ce fric ?
C'est pas les infos qui manquent.
Revenu de base, revenu inconditionnel, salaire à vie, ... il y a
différentes propositions, certaines très à droite, d'autres très à
gauche, et les autres au milieu.
roaringriri
2017-01-04 08:25:33 UTC
Permalink
Raw Message
Post by siger
Post by Zetrader Paiporta Valencia
Post by siger
Il semble que vous ne connaissez pas le sujet.
Je veux bien qu'on m'éclaire, tout vient tout ce fric ?
C'est pas les infos qui manquent.
Revenu de base, revenu inconditionnel, salaire à vie, ... il y a
différentes propositions, certaines très à droite, d'autres très à
gauche, et les autres au milieu.
C'est tout à fait ça.
L'intérêt commun des bureaucrates, est de séparer le revenu, de toute
valeur produite, pour les populations de la zone de gérée par le
Capitalisme de Prédation.
Comme ça, on ne pourra pas leur reprocher de gagner du fric à rien
foutre, ça sera pour tout le monde pareil (sauf le montant bien entendu).
C'est l'extension à toute la population, du privilège que s'octroient
les parasites.
Soyons justes, le père de tout ça, c'est Mitterrand, lorsqu'il
conseillait aux futurs licenciés des boites privatisées, d'acheter des
actions, à coût préférentiel, pour les revendre le lendemain de la
cotation réelle à des gens sérieux.
Le "Revenu universel", c'est la reconnaissance universelle, par tous ses
bouffons de l'Economie, de l'abandon du rationalisme.
De bouffons, ils deviennent pretres de la nouvelle superstition.
René S
2017-01-06 11:13:13 UTC
Permalink
Raw Message
Soyons justes, le père de tout ça, c'est Mitterrand, lorsqu'il conseillait
aux futurs licenciés des boites privatisées, d'acheter des actions, à coût
préférentiel, pour les revendre le lendemain de la cotation réelle à des
gens sérieux.
Bel aphorisme. Je n'ai pas un mot à retirer de cette analyse.
C'est de vous ?
Mol
2017-01-04 08:26:44 UTC
Permalink
Raw Message
Post by siger
Revenu de base, revenu inconditionnel, salaire à vie, ... il y a
différentes propositions, certaines très à droite
Vous voulez dire nationalistes en sus de socialistes... Percevoir des
allocations aux dépens de la société n'a jamais été une valeur de
droite, et ne le sera jamais que dans les opérations de propagande et
d'intox.
siger
2017-01-04 08:40:15 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Mol
Percevoir des
allocations aux dépens de la société n'a jamais été une valeur de
droite
Pourtant si. D'ailleurs beaucoup de gauchistes sont contre un tel revenu à
cause de sa dimension potentiellement ultralibérale.

(Par ailleurs, les nombreuses sociétés qui bénéficient des aides de
l'État (argent, lois, politique extérieure) ne sont pas d'accord avec
vous. Vous me direz, ce n'est pas de la politique de droite, oui, en
théorie, mais en pratique c'est comme ça.)
Mol
2017-01-04 10:06:20 UTC
Permalink
Raw Message
Post by siger
Post by Mol
Percevoir des
allocations aux dépens de la société n'a jamais été une valeur de
droite
Pourtant si. D'ailleurs beaucoup de gauchistes sont contre un tel revenu à
cause de sa dimension potentiellement ultralibérale.
Etre contre parce que d'autres sont pour, ça n'a pas de patrie, mais
c'est un bien pauvre argument qui ne permet pas de définir une couleur.
Quant à "dimension ultralibérale", c'est du slogan qui ne veut rien
dire. Un ultralibéral, c'est celui qui échappe à une ultraredistribution ?
Post by siger
(Par ailleurs, les nombreuses sociétés qui bénéficient des aides de
l'État (argent, lois, politique extérieure) ne sont pas d'accord avec
vous. Vous me direz, ce n'est pas de la politique de droite, oui, en
théorie, mais en pratique c'est comme ça.)
La connivence n'est pas une valeur, c'est une habitude de tous bords.
siger
2017-01-04 10:08:03 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Mol
Post by siger
Post by Mol
Percevoir des
allocations aux dépens de la société n'a jamais été une valeur de
droite
Pourtant si. D'ailleurs beaucoup de gauchistes sont contre un tel revenu à
cause de sa dimension potentiellement ultralibérale.
Etre contre parce que d'autres sont pour,
Ce n'est pas ce que j'ai écrit.
Post by Mol
Quant à "dimension ultralibérale", c'est du slogan qui ne veut rien
dire. Un ultralibéral, c'est celui qui échappe à une ultraredistribution ?
Libéral, néolibéral, ultralibéral, capitaliste, et peut-être d'autres,
sont des mots qui ont des tas de sens, selon qui les emploie et quand.
Alors à partir du moment où un de ces mots est dans une phrase, on peut
toujours dire que ça ne veut rien dire. On n'a d'autre choix que de saisir
le contexte pour comprendre, à mon avis.
Mol
2017-01-04 10:12:01 UTC
Permalink
Raw Message
Post by siger
Libéral, néolibéral, ultralibéral, capitaliste, et peut-être d'autres,
sont des mots qui ont des tas de sens, selon qui les emploie et quand.
Alors à partir du moment où un de ces mots est dans une phrase, on peut
toujours dire que ça ne veut rien dire. On n'a d'autre choix que de saisir
le contexte pour comprendre, à mon avis.
A partir du moment où un de ces mots est déterminant dans une phrase,
c'est qu'on quitte le rationnel pour faire appel à l'émotionnel.
siger
2017-01-04 10:11:15 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Mol
Post by siger
Libéral, néolibéral, ultralibéral, capitaliste, et peut-être d'autres,
sont des mots qui ont des tas de sens, selon qui les emploie et quand.
Alors à partir du moment où un de ces mots est dans une phrase, on peut
toujours dire que ça ne veut rien dire. On n'a d'autre choix que de saisir
le contexte pour comprendre, à mon avis.
A partir du moment où un de ces mots est déterminant dans une phrase,
c'est qu'on quitte le rationnel pour faire appel à l'émotionnel.
Je me heurte souvent à ce problème, que proposez vous pour les remplacer
?
Mol
2017-01-04 10:59:15 UTC
Permalink
Raw Message
Post by siger
Post by Mol
Post by siger
Libéral, néolibéral, ultralibéral, capitaliste, et peut-être d'autres,
sont des mots qui ont des tas de sens, selon qui les emploie et quand.
Alors à partir du moment où un de ces mots est dans une phrase, on peut
toujours dire que ça ne veut rien dire. On n'a d'autre choix que de saisir
le contexte pour comprendre, à mon avis.
A partir du moment où un de ces mots est déterminant dans une phrase,
c'est qu'on quitte le rationnel pour faire appel à l'émotionnel.
Je me heurte souvent à ce problème, que proposez vous pour les remplacer
?
Ne pas les remplacer, ou choisir des qualificatifs sans connotation
d'étiquette de catégorie quand il y a vraiment besoin de qualifier.
siger
2017-01-04 11:00:33 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Mol
Post by siger
Post by Mol
Libéral, néolibéral, ultralibéral, capitaliste (...)
A partir du moment où un de ces mots est déterminant dans une phrase,
c'est qu'on quitte le rationnel pour faire appel à l'émotionnel.
Je me heurte souvent à ce problème, que proposez vous pour les remplacer
?
Ne pas les remplacer, ou choisir des qualificatifs sans connotation
d'étiquette de catégorie quand il y a vraiment besoin de qualifier.
Il s'agit donc bien de les remplacer. Mais je ne sais pas par quoi, à part
des phrases à rallonge.
Mol
2017-01-04 11:21:48 UTC
Permalink
Raw Message
Post by siger
Post by Mol
Post by siger
Post by Mol
Libéral, néolibéral, ultralibéral, capitaliste (...)
A partir du moment où un de ces mots est déterminant dans une phrase,
c'est qu'on quitte le rationnel pour faire appel à l'émotionnel.
Je me heurte souvent à ce problème, que proposez vous pour les remplacer
?
Ne pas les remplacer, ou choisir des qualificatifs sans connotation
d'étiquette de catégorie quand il y a vraiment besoin de qualifier.
Il s'agit donc bien de les remplacer. Mais je ne sais pas par quoi, à part
des phrases à rallonge.
A partir du moment où le qualificatif a une acceptation très loin d'être
consensuelle, et délimite des catégories dont nul ne sait où mettre les
frontières ni si celui qui est d'un côté un jour ne sera pas de l'autre
le lendemain, il ne faut pas en parler.
Le revenu universel n'a pas de caractérisation consensuelle, donc il est
illusoire de vouloir lui en donner une en le rattachant à une ligne
politicienne, il vaut mieux décrire les caractéristiques objectives de
chaque instanciation (et en Finlande, il s'agit d'une forme différente
d'allocation, qui n'a rien d'universel).
siger
2017-01-04 11:25:29 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Mol
A partir du moment où le qualificatif a une acceptation très loin d'être
consensuelle, et délimite des catégories dont nul ne sait où mettre les
frontières ni si celui qui est d'un côté un jour ne sera pas de l'autre
le lendemain, il ne faut pas en parler.
Le revenu universel n'a pas de caractérisation consensuelle,
Je ne sais pas pourquoi vous dites ça.

Un revenu suffisant pour vivre et refuser un emploi qui ne nous plait pas ;
Un revenu suffisant pour annuler toutes les aides mais qui nécessite de
travailler ;

Voilà 2 positions presque diamétralement opposées, et clairement
identifiées dans le paysage politico-économique.
Alabenne
2017-01-04 11:44:32 UTC
Permalink
Raw Message
Post by siger
Un revenu suffisant pour vivre et refuser un emploi qui ne nous plait pas ;
Qui va faire égoutier ?

ah je sais. Les immigrés, qui eux seront exclus du revenu universel
puisqu'ils sont pas français.
Ils préféreront encore venir faire égoutier en France que de crever de
faim au soleil au sahel.


(Je connais le processus, mes arrière-grands-parents et
arrière-grands-oncles venaient travailler "au gaz ", à Saint-Denis,
là où est le stade de France maintenant, ils mourraient généralement
dans la quarantaine, mais nous, leurs arrière-petits-enfants,
et arrière-petits-neveux, nous sommes français, alors pour nous faire
aller bosser "au gaz" ou ailleurs, dans des endroits pourris,
où on crève dans la quarantaine, va falloir se lever de bon matin.)
siger
2017-01-04 11:53:05 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Alabenne
Post by siger
Un revenu suffisant pour vivre et refuser un emploi qui ne nous plait pas ;
Qui va faire égoutier ?
Il y a des tas de réponses sur des tas de sites web à ce sujet et au
sujet de ces revenus en général.
Comme ils ne suivent pas tous la même logique, ce ne sera pas toujours la
même réponse.
Voilà celle de laquelle je me sens proche, à propos des travaux pénibles
:

- discuter de ce revenu ou l'instaurer est une manière de se poser
vraiment la question des boulots pénibles et dévalorisés, c'est déjà
beaucoup.

Parmi des solutions envisagées :
- on partage ce boulot : un jour par semaine, une heure par mois, ...
- on le rend moins pénible
- on le paie à un niveau acceptable
- on le valorise socialement
- on le supprime, c'est à dire qu'on a requestionné le besoin de ce
boulot, et qu'il a été décidé que ça n'en valait pas la peine.

il y en a probablement d'autres.
Alabenne
2017-01-04 12:16:53 UTC
Permalink
Raw Message
Post by siger
- on partage ce boulot : un jour par semaine, une heure par mois, ...
- on le rend moins pénible
- on le paie à un niveau acceptable
- on le valorise socialement
- on le supprime, c'est à dire qu'on a requestionné le besoin de ce
boulot, et qu'il a été décidé que ça n'en valait pas la peine.
il y en a probablement d'autres.
ouais, ouais, on cause, on cause.
mais résultat des courses, ce sera réservé aux immigrés,
qui, en plus, viennent de leur plein gré,
même pas besoin de les esclavagiser. Le pied.
--
A E U S C !
Mol
2017-01-04 12:17:10 UTC
Permalink
Raw Message
Post by siger
Post by Mol
A partir du moment où le qualificatif a une acceptation très loin d'être
consensuelle, et délimite des catégories dont nul ne sait où mettre les
frontières ni si celui qui est d'un côté un jour ne sera pas de l'autre
le lendemain, il ne faut pas en parler.
Le revenu universel n'a pas de caractérisation consensuelle,
Je ne sais pas pourquoi vous dites ça.
Un revenu suffisant pour vivre et refuser un emploi qui ne nous plait pas ;
Un revenu suffisant pour annuler toutes les aides mais qui nécessite de
travailler ;
Voilà 2 positions presque diamétralement opposées, et clairement
identifiées dans le paysage politico-économique.
Dans revenu, il y a la notion re- de rétrocession sur quelque chose qui
est allé. Qui paie, qui va avant de revenir ? Qui plante, qui soigne,
qui cueille pour que vous puissiez réclamer les fruits ?

Les emplois que vous voulez pouvoir refuser, ils poussent sur des arbres
à emplois sous lesquels vous restez couché ?
siger
2017-01-04 12:20:46 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Mol
Dans revenu, il y a la notion re- de rétrocession sur quelque chose qui
est allé. Qui paie, qui va avant de revenir ? Qui plante, qui soigne,
qui cueille pour que vous puissiez réclamer les fruits ?
Je ne vais pas faire un copié-collé de ce qu'on trouve facilement sur le
web
Post by Mol
Les emplois que vous voulez pouvoir refuser, ils poussent sur des arbres
à emplois sous lesquels vous restez couché ?
Déjà répondu.
Mol
2017-01-04 12:45:29 UTC
Permalink
Raw Message
Post by siger
Post by Mol
Dans revenu, il y a la notion re- de rétrocession sur quelque chose qui
est allé. Qui paie, qui va avant de revenir ? Qui plante, qui soigne,
qui cueille pour que vous puissiez réclamer les fruits ?
Je ne vais pas faire un copié-collé de ce qu'on trouve facilement sur le
web
Ah, là aussi vous pensez que ça tombe tout cuit du ciel et d'internet...
Post by siger
Post by Mol
Les emplois que vous voulez pouvoir refuser, ils poussent sur des arbres
à emplois sous lesquels vous restez couché ?
Déjà répondu.
Canta Galet
2017-01-04 16:00:02 UTC
Permalink
Raw Message
Post by siger
Post by Mol
Percevoir des
allocations aux dépens de la société n'a jamais été une valeur de
droite
Pourtant si. D'ailleurs beaucoup de gauchistes sont contre un tel revenu à
cause de sa dimension potentiellement ultralibérale.
(Par ailleurs, les nombreuses sociétés qui bénéficient des aides de
l'État (argent, lois, politique extérieure) ne sont pas d'accord avec
vous. Vous me direz, ce n'est pas de la politique de droite, oui, en
théorie, mais en pratique c'est comme ça.)
Historiquement, le terme ultralibéralisme désignait les idées des
partisans de la République libérale sous la Restauration française
siger
2017-01-04 16:13:25 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Canta Galet
Post by siger
Post by Mol
Percevoir des
allocations aux dépens de la société n'a jamais été une valeur de
droite
Pourtant si. D'ailleurs beaucoup de gauchistes sont contre un tel revenu à
cause de sa dimension potentiellement ultralibérale.
(Par ailleurs, les nombreuses sociétés qui bénéficient des aides de
l'État (argent, lois, politique extérieure) ne sont pas d'accord avec
vous. Vous me direz, ce n'est pas de la politique de droite, oui, en
théorie, mais en pratique c'est comme ça.)
Historiquement, le terme ultralibéralisme désignait les idées des
partisans de la République libérale sous la Restauration française
Oui, comme déjà dit, l'usage de ces mots est un souci. Seule contexte
peut donner une idée du sens qu'il faut leur accorder.
C'est aussi un souci sur un forum comme celui-ci où de nombreux trollets
se jettent sur le mot pour dénoncer sa non-pertinence ici, ce qui leur
permet de répondre, mais pas sur le fond. Et bien sûr jamais ils ne
proposent d'autres mots.
Mol
2017-01-04 18:24:33 UTC
Permalink
Raw Message
Post by siger
Et bien sûr jamais ils ne
proposent d'autres mots.
Pourquoi proposer d'autres mots pour des concepts que personne ne sait
définir et dont le seul sens est un marquage politicien de type slogan ?
siger
2017-01-04 19:55:01 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Mol
Post by siger
Et bien sûr jamais ils ne
proposent d'autres mots.
Pourquoi proposer d'autres mots pour des concepts que personne ne sait
définir et dont le seul sens est un marquage politicien de type slogan ?
Le problème n'est pas celui-là mais de réduire le débat à une
discussion qui défend un vocabulaire théorique alors que le mot est clair
dans son contexte.
Mol
2017-01-05 08:48:17 UTC
Permalink
Raw Message
Post by siger
Post by Mol
Post by siger
Et bien sûr jamais ils ne
proposent d'autres mots.
Pourquoi proposer d'autres mots pour des concepts que personne ne sait
définir et dont le seul sens est un marquage politicien de type slogan ?
Le problème n'est pas celui-là mais de réduire le débat à une
discussion qui défend un vocabulaire théorique alors que le mot est clair
dans son contexte.
Le mot est clair dans son contexte, en effet : il écarte le débat de
fond pour se cantonner à l'amalgame et à la répétition de slogans et de
dogmes.

Une mesure est libérale si elle respecte les libertés individuelles de
tous. En ce sens, toute mesure redistributive, donc cherchant à
"corriger" la situation existante au profit des uns et au détriment des
autres, est liberticide pour ces derniers.
siger
2017-01-05 10:57:17 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Mol
Post by siger
Le problème n'est pas celui-là mais de réduire le débat à une
discussion qui défend un vocabulaire théorique alors que le mot est clair
dans son contexte.
Le mot est clair dans son contexte, en effet : il écarte le débat de
fond pour se cantonner à l'amalgame et à la répétition de slogans et de
dogmes.
Ça n'a pas de sens, pour moi. Une définition claire ne peut qu'être
favorable au débat.
Post by Mol
Une mesure est libérale si elle respecte les libertés individuelles de
tous. En ce sens, (...)
Voilà, à partir d'une définition claire, on peut discuter.
Alter-Narrateur
2017-01-09 10:55:06 UTC
Permalink
Raw Message
Le 05/01/2017 à 09:48, Mol a écrit :

******
Post by Mol
Une mesure est libérale si elle respecte les libertés individuelles de
tous. En ce sens, toute mesure redistributive, donc cherchant à
"corriger" la situation existante au profit des uns et au détriment des
autres, est liberticide pour ces derniers.
Reste à se positionner par rapport à l'exercice d'une "liberté"
post-mortem : l’héritage.
l'individu n'existe plus après sa mort et il n'a alors pas la
possibilité du droit de redistribuer ses biens à d'autres.

Cette définition demande l'abrogation du droit à l’héritage.
Les héritages doivent faire l'objet d'une vente aux enchères libre et
non faussée.
Ainsi, la redistribution des biens des morts ne se fera plus au
détriment de ceux qui ont la capacité de les acheter avec l'argent de
leur travail.

https://www.franceinter.fr/economie/la-france-une-societe-d-heritiers
Zetrader Paiporta Valencia
2017-01-09 11:50:08 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Alter-Narrateur
Reste à se positionner par rapport à l'exercice d'une "liberté"
post-mortem : l’héritage.
l'individu n'existe plus après sa mort et il n'a alors pas la
possibilité du droit de redistribuer ses biens à d'autres.
Et ça, qui le décrète ? Je trouve au contraire que c'est une sacrée
atteinte à la liberté d'empêcher de léguer à ceux qu'on aime.
Autre point, puisque cela ne doit pas être distribué "à d'autres", à qui
cela reviendra au final ? Dans quelles poches ? Il n'aura même pas le
droit de dire à qui il ne veut pas que ce soit redistribué ?
--
http://zetrader.info & http://zetrader.fr
Forum http://zeforums.com
Alter-Narrateur
2017-01-09 15:23:03 UTC
Permalink
Raw Message
Le 09/01/2017 à 12:50, Zetrader Paiporta Valencia a écrit :

*****
Post by Zetrader Paiporta Valencia
Et ça, qui le décrète ? Je trouve au contraire que c'est une sacrée
atteinte à la liberté d'empêcher de léguer à ceux qu'on aime.
Autre point, puisque cela ne doit pas être distribué "à d'autres", à qui
cela reviendra au final ? Dans quelles poches ? Il n'aura même pas le
droit de dire à qui il ne veut pas que ce soit redistribué ?
Réponse émotionnelle, sans rapport avec le sujet, de quelqu'un qui
espère beaucoup.
Par ailleurs, j'ai déjà répond à tes questions.

Tout individu *vivant* peut - ou devrait pouvoir - librement donner ce
qu'il veut à qui il souhaite ... évidement.
Mais c'est interdit par les dispositions actuellement en vigueur en
France (voir la notion de part réservataire et de quotité disponible)
dans le droit à l’héritage.
Zetrader Paiporta Valencia
2017-01-10 06:37:40 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Alter-Narrateur
*****
Post by Zetrader Paiporta Valencia
Et ça, qui le décrète ? Je trouve au contraire que c'est une sacrée
atteinte à la liberté d'empêcher de léguer à ceux qu'on aime.
Autre point, puisque cela ne doit pas être distribué "à d'autres", à qui
cela reviendra au final ? Dans quelles poches ? Il n'aura même pas le
droit de dire à qui il ne veut pas que ce soit redistribué ?
Réponse émotionnelle, sans rapport avec le sujet, de quelqu'un qui
espère beaucoup.
Alors pour ta gouverne, "quelqu'un qui espère beaucoup", pour ma part je
n'ai jamais hérité de rien jusqu'ici (j'ai 41 ans et demi) et je
n'attends pas d'héritage...
Je pensais plus à si j'avais des enfants, au boulot que j'ai fait pour
gagner ma vie et mettre de côté, je ne vois pas pourquoi on me retirait
le droit de leur donner le fruit de mon travail pour éviter qu'ils
partent de zéro comme moi ? Pourquoi on me retirerait le droit de leur
transmettre le fruit de mon travail et mon épargne ? Pourquoi cela
devrait aller dans d'autres mains que celles que j'ai choisi ? Parce que
forcément cela ira dans d'autres mains, pas forcément plus "méritantes"
ou pas forcément celles à qui j'ai envie de donner. Bref, de quel droit
supprimer l'héritage et voler son contenu pour alimenter d'autres poches
que celles des héritiers choisis ?
--
http://zetrader.info & http://zetrader.fr
Forum http://zeforums.com
Mol
2017-01-10 08:02:57 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Zetrader Paiporta Valencia
Post by Alter-Narrateur
*****
Post by Zetrader Paiporta Valencia
Et ça, qui le décrète ? Je trouve au contraire que c'est une sacrée
atteinte à la liberté d'empêcher de léguer à ceux qu'on aime.
Autre point, puisque cela ne doit pas être distribué "à d'autres", à qui
cela reviendra au final ? Dans quelles poches ? Il n'aura même pas le
droit de dire à qui il ne veut pas que ce soit redistribué ?
Réponse émotionnelle, sans rapport avec le sujet, de quelqu'un qui
espère beaucoup.
Alors pour ta gouverne, "quelqu'un qui espère beaucoup", pour ma part je
n'ai jamais hérité de rien jusqu'ici (j'ai 41 ans et demi) et je
n'attends pas d'héritage...
Je pensais plus à si j'avais des enfants, au boulot que j'ai fait pour
gagner ma vie et mettre de côté, je ne vois pas pourquoi on me retirait
le droit de leur donner le fruit de mon travail pour éviter qu'ils
partent de zéro comme moi ? Pourquoi on me retirerait le droit de leur
transmettre le fruit de mon travail et mon épargne ? Pourquoi cela
devrait aller dans d'autres mains que celles que j'ai choisi ? Parce que
forcément cela ira dans d'autres mains, pas forcément plus "méritantes"
ou pas forcément celles à qui j'ai envie de donner. Bref, de quel droit
supprimer l'héritage et voler son contenu pour alimenter d'autres poches
que celles des héritiers choisis ?
4000 riches Suédois sont revenus en Suède quand elle a renoncé à taxer
les héritages, y ramenant les industries et les emplois.

http://www.csmonitor.com/Commentary/Opinion/2010/0318/IKEA-Sweden-and-the-inheritance-tax-lessons-for-the-US
Zetrader Paiporta Valencia
2017-01-10 08:24:59 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Mol
Post by Zetrader Paiporta Valencia
Post by Alter-Narrateur
*****
Post by Zetrader Paiporta Valencia
Et ça, qui le décrète ? Je trouve au contraire que c'est une sacrée
atteinte à la liberté d'empêcher de léguer à ceux qu'on aime.
Autre point, puisque cela ne doit pas être distribué "à d'autres", à qui
cela reviendra au final ? Dans quelles poches ? Il n'aura même pas le
droit de dire à qui il ne veut pas que ce soit redistribué ?
Réponse émotionnelle, sans rapport avec le sujet, de quelqu'un qui
espère beaucoup.
Alors pour ta gouverne, "quelqu'un qui espère beaucoup", pour ma part je
n'ai jamais hérité de rien jusqu'ici (j'ai 41 ans et demi) et je
n'attends pas d'héritage...
Je pensais plus à si j'avais des enfants, au boulot que j'ai fait pour
gagner ma vie et mettre de côté, je ne vois pas pourquoi on me retirait
le droit de leur donner le fruit de mon travail pour éviter qu'ils
partent de zéro comme moi ? Pourquoi on me retirerait le droit de leur
transmettre le fruit de mon travail et mon épargne ? Pourquoi cela
devrait aller dans d'autres mains que celles que j'ai choisi ? Parce que
forcément cela ira dans d'autres mains, pas forcément plus "méritantes"
ou pas forcément celles à qui j'ai envie de donner. Bref, de quel droit
supprimer l'héritage et voler son contenu pour alimenter d'autres poches
que celles des héritiers choisis ?
4000 riches Suédois sont revenus en Suède quand elle a renoncé à taxer
les héritages, y ramenant les industries et les emplois.
http://www.csmonitor.com/Commentary/Opinion/2010/0318/IKEA-Sweden-and-the-inheritance-tax-lessons-for-the-US
Une mesure juste, sachant qu'en général la constitution d'un patrimoine
est déjà taxé au moins 2 fois (plus en réalité mais pour faire simple) :
- lors de sa constitution (il faut gagner plus que de quoi vivre, plus
de revenus donc plus d'impôts à payer pendant sa constitution)
- une fois constitué (taxes sur le patrimoine, taxes foncières, impôt
sur le revenu etc...)
La chose ayant déjà été imposée pendant des années, ce serait assez
normal de ne pas la retaxer (voire la voler au final, taxe de 100% comme
le suggère Alter) à nouveau lors du décès.
J'imagine qu'Alter voudrait cela "au nom de l'égalité", sauf qu'en
pratique cela ne marchera pas comme ça, cela marcherait aussi bien que
le communisme qui rendrait le peuple plus riche grâce à la
redistribution des richesses, on a vu ce que ça donne en pratique...
--
http://zetrader.info & http://zetrader.fr
Forum http://zeforums.com
Alter-Narrateur
2017-01-10 12:08:47 UTC
Permalink
Raw Message
Le 10/01/2017 à 07:37, Zetrader Paiporta Valencia a écrit :

**********
Post by Zetrader Paiporta Valencia
Alors pour ta gouverne, "quelqu'un qui espère beaucoup", pour ma part je
n'ai jamais hérité de rien jusqu'ici (j'ai 41 ans et demi) et je
n'attends pas d'héritage...
Je pensais plus à si j'avais des enfants, au boulot que j'ai fait pour
gagner ma vie et mettre de côté, je ne vois pas pourquoi on me retirait
le droit de leur donner le fruit de mon travail pour éviter qu'ils
partent de zéro comme moi ? Pourquoi on me retirerait le droit de leur
transmettre le fruit de mon travail et mon épargne ? Pourquoi cela
devrait aller dans d'autres mains que celles que j'ai choisi ? Parce que
forcément cela ira dans d'autres mains, pas forcément plus "méritantes"
ou pas forcément celles à qui j'ai envie de donner. Bref, de quel droit
supprimer l'héritage et voler son contenu pour alimenter d'autres poches
que celles des héritiers choisis ?
Alors pour ta gouverne, ton ego et ta vie ne sont pas le sujet.
Encore et encore ... tu donnes ce que tu veux à qui tu veux en tant
d'individu libre et autonome ... vivant.
Point barre !


je reprends :

définition du libéralisme par Mol le 05/01/17 :

" Une mesure est libérale si elle respecte les libertés individuelles de
tous. En ce sens, toute mesure redistributive, donc cherchant à
"corriger" la situation existante au profit des uns et au détriment des
autres, est liberticide pour ces derniers. "

Je fais alors observer qu'un mort n'est pas un "individu" et que cette
définition du libéralisme, que j'approuve, appelle à l'abrogation du
droit à l’héritage.
La question de fond serait dans la terminologie "mesure redistributive"
Pourquoi refuser la redistribution vers le bas (les aides sociales le RU
...) et accepter la redistribution vers le haut (les héritages) au nom
de la liberté des ... morts ?
l’héritage n'est-il pas un droit anti-libéral ?

L'héritage n'était-il pas condamné par les libéraux comme Adam Smith ?
Zetrader Paiporta Valencia
2017-01-10 12:39:06 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Alter-Narrateur
**********
Post by Zetrader Paiporta Valencia
Alors pour ta gouverne, "quelqu'un qui espère beaucoup", pour ma part je
n'ai jamais hérité de rien jusqu'ici (j'ai 41 ans et demi) et je
n'attends pas d'héritage...
Je pensais plus à si j'avais des enfants, au boulot que j'ai fait pour
gagner ma vie et mettre de côté, je ne vois pas pourquoi on me retirait
le droit de leur donner le fruit de mon travail pour éviter qu'ils
partent de zéro comme moi ? Pourquoi on me retirerait le droit de leur
transmettre le fruit de mon travail et mon épargne ? Pourquoi cela
devrait aller dans d'autres mains que celles que j'ai choisi ? Parce que
forcément cela ira dans d'autres mains, pas forcément plus "méritantes"
ou pas forcément celles à qui j'ai envie de donner. Bref, de quel droit
supprimer l'héritage et voler son contenu pour alimenter d'autres poches
que celles des héritiers choisis ?
Alors pour ta gouverne, ton ego et ta vie ne sont pas le sujet.
Encore et encore ... tu donnes ce que tu veux à qui tu veux en tant
d'individu libre et autonome ... vivant.
Point barre !
Cela va donner des effets de bords ton histoire, quelqu'un qui sait
qu'il va mourir sous très peu de temps (maladie par exemple), jusqu'à
quelques minutes avant sa mort pourrait donner 100% de son patrimoine
sans impôt (hé oui 5 minutes avant de mourir il est toujours vivant), et
celui dont la mort a été moins prévisible (accident soudain), bam, taxe
à 100% de son patrimoine ! Il n'avait qu'à ne pas avoir
d'accident...cela te semble correct de faire ça ?
--
http://zetrader.info & http://zetrader.fr
Forum http://zeforums.com
Alter-Narrateur
2017-01-10 12:56:15 UTC
Permalink
Raw Message
Le 10/01/2017 à 13:39, Zetrader Paiporta Valencia a écrit :

**********
Post by Zetrader Paiporta Valencia
Post by Alter-Narrateur
Alors pour ta gouverne, ton ego et ta vie ne sont pas le sujet.
Encore et encore ... tu donnes ce que tu veux à qui tu veux en tant
d'individu libre et autonome ... vivant.
Point barre !
Cela va donner des effets de bords ton histoire, quelqu'un qui sait
qu'il va mourir sous très peu de temps (maladie par exemple), jusqu'à
quelques minutes avant sa mort pourrait donner 100% de son patrimoine
sans impôt (hé oui 5 minutes avant de mourir il est toujours vivant), et
celui dont la mort a été moins prévisible (accident soudain), bam, taxe
à 100% de son patrimoine ! Il n'avait qu'à ne pas avoir
d'accident...cela te semble correct de faire ça ?
et au sujet de ce que tu as coupé !
je reprends :

définition du libéralisme par Mol le 05/01/17 :

" Une mesure est libérale si elle respecte les libertés individuelles de
tous. En ce sens, toute mesure redistributive, donc cherchant à
"corriger" la situation existante au profit des uns et au détriment des
autres, est liberticide pour ces derniers. "

Je fais alors observer qu'un mort n'est pas un "individu" et que cette
définition du libéralisme, que j'approuve, appelle à l'abrogation du
droit à l’héritage.
La question de fond serait dans la terminologie "mesure redistributive"
Pourquoi refuser la redistribution vers le bas (les aides sociales le RU
...) et accepter la redistribution vers le haut (les héritages) au nom
de la liberté des ... morts ?
l’héritage n'est-il pas un droit anti-libéral ?

L'héritage n'était-il pas condamné par les libéraux comme Adam Smith ?
siger
2017-01-10 13:14:38 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Alter-Narrateur
" Une mesure est libérale si elle respecte les libertés individuelles de
tous. (...)"
C'est peut-être le libéralisme théorique, je ne sais pas, appliqué par
aucun parti ou État. C'est aussi l'anarchisme.
Mol
2017-01-10 13:31:15 UTC
Permalink
Raw Message
Post by siger
Post by Alter-Narrateur
" Une mesure est libérale si elle respecte les libertés individuelles de
tous. (...)"
C'est peut-être le libéralisme théorique, je ne sais pas, appliqué par
aucun parti ou État. C'est aussi l'anarchisme.
C'est une définition, ça n'est pas une constatation d'universalité ou
une loi constitutionnelle. Il n'empêche que la législation française est
par bien des aspects l'une des plus antilibérales qui soient.

C'est cependant totalement différent de l'anarchisme, puisque le
libéralisme requiert l'existence d'une autorité universelle qui veille à
ce que les promesses de respect des libertés et les engagements à
assumer ses responsabilités en contre-partie ne soient ni enfreints ni
contournés.
Alter-Narrateur
2017-01-10 13:37:21 UTC
Permalink
Raw Message
Le 10/01/2017 à 14:31, Mol a écrit :


**********
Post by Mol
C'est une définition, ça n'est pas une constatation d'universalité ou
une loi constitutionnelle. Il n'empêche que la législation française est
par bien des aspects l'une des plus antilibérales qui soient.
Effectivement !
" .... Forbes Insights et Société Générale Private Banking viennent de
passer au crible les 1200 plus grandes fortunes de la planète. Leurs
recherches font apparaître que les milliardaires français sont à la fois
les plus âgés, les moins divers en genre et, surtout, les moins
méritants de tout l'échantillon: en moyenne, ils ont 74 ans, 92% d'entre
eux sont des hommes et plus des deux tiers doivent leur fortune... à
l'héritage. Même si on les invoque à tout bout de champ, la mobilité
sociale et l'égalité des chances ont manifestement quelques progrès
encore à faire chez nous! ..."
Source : l'express
Post by Mol
C'est cependant totalement différent de l'anarchisme, puisque le
libéralisme requiert l'existence d'une autorité universelle qui veille à
ce que les promesses de respect des libertés et les engagements à
assumer ses responsabilités en contre-partie ne soient ni enfreints ni
contournés.
Alabenne
2017-01-10 18:41:05 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Alter-Narrateur
Effectivement !
" .... Forbes Insights et Société Générale Private Banking viennent de
passer au crible les 1200 plus grandes fortunes de la planète. Leurs
recherches font apparaître que les milliardaires français sont à la
fois les plus âgés, les moins divers en genre et, surtout, les moins
méritants de tout l'échantillon: en moyenne, ils ont 74 ans, 92%
d'entre eux sont des hommes et plus des deux tiers doivent leur
fortune... à l'héritage.
Je ne sais pas pour les autres, mais il ne semble pas que La France, et
les français en général, aient eu à se plaindre de
de la gestion patrimoniale des familles Peugeot, Michelin, ou Bolloré.
Si le patrimoine du premier Peugeot (ou Michelin, ou Bolloré) ayant
réussi avait été dispersé ou était revenu à l'état, à sa mort,
tu crois que les français auraient été gagnants ?
Alter-Narrateur
2017-01-10 19:23:06 UTC
Permalink
Raw Message
Le 10/01/2017 à 19:41, Alabenne a écrit :

**********
Post by Alabenne
Je ne sais pas pour les autres, mais il ne semble pas que La France, et
les français en général, aient eu à se plaindre de
de la gestion patrimoniale des familles Peugeot, Michelin, ou Bolloré.
Si le patrimoine du premier Peugeot (ou Michelin, ou Bolloré) ayant
réussi avait été dispersé ou était revenu à l'état, à sa mort,
tu crois que les français auraient été gagnants ?
Non bien sur c'est une chance d'avoir autant de grands héritiers en France !
siger
2017-01-10 13:38:24 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Mol
Post by siger
Post by Alter-Narrateur
" Une mesure est libérale si elle respecte les libertés individuelles de
tous. (...)"
C'est peut-être le libéralisme théorique, je ne sais pas, appliqué par
aucun parti ou État. C'est aussi l'anarchisme.
C'est une définition, ça n'est pas une constatation d'universalité ou
une loi constitutionnelle. Il n'empêche que la législation française est
par bien des aspects l'une des plus antilibérales qui soient.
Comparé à quoi ?
Post by Mol
C'est cependant totalement différent de l'anarchisme, puisque le
libéralisme requiert l'existence d'une autorité universelle qui veille à
ce que les promesses de respect des libertés et les engagements à
assumer ses responsabilités en contre-partie ne soient ni enfreints ni
contournés.
En effet, pas besoin de ça avec l'anarchisme. Mais là aussi c'est
théorique.
Mol
2017-01-10 14:14:39 UTC
Permalink
Raw Message
Post by siger
Post by Mol
Post by siger
Post by Alter-Narrateur
" Une mesure est libérale si elle respecte les libertés individuelles de
tous. (...)"
C'est peut-être le libéralisme théorique, je ne sais pas, appliqué par
aucun parti ou État. C'est aussi l'anarchisme.
C'est une définition, ça n'est pas une constatation d'universalité ou
une loi constitutionnelle. Il n'empêche que la législation française est
par bien des aspects l'une des plus antilibérales qui soient.
Comparé à quoi ?
Comparée aux législations des autres pays. Les libertés individuelles,
d'entreprendre, d'expression, de conclure des contrats privés, de
disposer de ses biens, etc. sont très bas, et encore, nombre de lois ne
sont pas appliquées en pratique.

Pas le droit de circuler sur l'espace public avec une vieille voiture,
ni de la stationner, de négocier librement avec son employé son salaire
et ses tâches, de choisir sa mutuelle, de refuser un médicament
générique même si vous êtes allergique à l'excipient, de faire craindre
le Croquemitaine à ses enfants, de faire du feu dans sa cheminée,
d'avoir une fosse septique, de construire des dégagements où l'on ne
puisse pas circuler en fauteuil roulant, de choisir la couleur de sa
façade, de mettre son appartement en location, de refuser de payer le
revenu universel des autres, de disposer de ses biens et de les donner à
qui on veut, etc.
siger
2017-01-10 14:18:56 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Mol
Post by siger
Post by Mol
Post by siger
Post by Alter-Narrateur
" Une mesure est libérale si elle respecte les libertés
individuelles
de
tous. (...)"
C'est peut-être le libéralisme théorique, je ne sais pas, appliqué par
aucun parti ou État. C'est aussi l'anarchisme.
C'est une définition, ça n'est pas une constatation d'universalité ou
une loi constitutionnelle. Il n'empêche que la législation française est
par bien des aspects l'une des plus antilibérales qui soient.
Comparé à quoi ?
Comparée aux législations des autres pays. Les libertés individuelles,
d'entreprendre, d'expression, de conclure des contrats privés, de
disposer de ses biens, etc. sont très bas, et encore, nombre de lois ne
sont pas appliquées en pratique.
Pas le droit de circuler sur l'espace public avec une vieille voiture,
ni de la stationner, de négocier librement avec son employé son salaire
et ses tâches, de choisir sa mutuelle, de refuser un médicament
générique même si vous êtes allergique à l'excipient, de faire craindre
le Croquemitaine à ses enfants, de faire du feu dans sa cheminée,
d'avoir une fosse septique, de construire des dégagements où l'on ne
puisse pas circuler en fauteuil roulant, de choisir la couleur de sa
façade, de mettre son appartement en location, de refuser de payer le
revenu universel des autres, de disposer de ses biens et de les donner à
qui on veut, etc.
C'est très douteux tout ça. Pour moi il y a la loi sur les chambres à
gaz (et autres) qui fait de la France une particularité. Pour le reste
sans un tableau comparatif et recouvrant l'ensemble des lois...
Mol
2017-01-10 15:08:39 UTC
Permalink
Raw Message
Post by siger
Pour le reste
sans un tableau comparatif et recouvrant l'ensemble des lois...
Déjà ça :
https://en.wikipedia.org/wiki/Index_of_Economic_Freedom
siger
2017-01-10 15:14:19 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Mol
Post by siger
Pour le reste
sans un tableau comparatif et recouvrant l'ensemble des lois...
https://en.wikipedia.org/wiki/Index_of_Economic_Freedom
Merci.
C'est trop vague pour moi, les explications me paraissent ambigües.

J'ai tellement entendu parler des libéraux et libertariens de liberté,
pour finalement m'apercevoir qu'ils ne parlaient grosso-modo que de la
liberté d'entreprendre et de propriété, c'est à dire indépendamment
des conséquences éventuellement néfastes que ces libertés peuvent avoir
sur la liberté d'autres personnes, que je suis très méfiant sur le
sujet.
Mol
2017-01-10 15:28:31 UTC
Permalink
Raw Message
Post by siger
Post by Mol
Post by siger
Pour le reste
sans un tableau comparatif et recouvrant l'ensemble des lois...
https://en.wikipedia.org/wiki/Index_of_Economic_Freedom
Merci.
C'est trop vague pour moi, les explications me paraissent ambigües.
J'ai tellement entendu parler des libéraux et libertariens de liberté,
pour finalement m'apercevoir qu'ils ne parlaient grosso-modo que de la
liberté d'entreprendre et de propriété, c'est à dire indépendamment
des conséquences éventuellement néfastes que ces libertés peuvent avoir
sur la liberté d'autres personnes, que je suis très méfiant sur le
sujet.
Le libéralisme est indissociable de la responsabilité :
https://www.wikiberal.org/wiki/Lib%C3%A9ralisme

Mais il est exact que certains classent comme libéraux les partisans de
la loi du plus fort et de la connivence, ... pour mieux asseoir leur
connivence à eux, une fois qu'ils auront pris le pouvoir.
Roaringriri
2017-01-10 15:45:08 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Mol
Post by siger
Post by Mol
Post by siger
Pour le reste
sans un tableau comparatif et recouvrant l'ensemble des lois...
https://en.wikipedia.org/wiki/Index_of_Economic_Freedom
Merci.
C'est trop vague pour moi, les explications me paraissent ambigües.
J'ai tellement entendu parler des libéraux et libertariens de liberté,
pour finalement m'apercevoir qu'ils ne parlaient grosso-modo que de la
liberté d'entreprendre et de propriété, c'est à dire indépendamment
des conséquences éventuellement néfastes que ces libertés peuvent avoir
sur la liberté d'autres personnes, que je suis très méfiant sur le
sujet.
https://www.wikiberal.org/wiki/Lib%C3%A9ralisme
Mais il est exact que certains classent comme libéraux les partisans de
la loi du plus fort et de la connivence, ... pour mieux asseoir leur
connivence à eux, une fois qu'ils auront pris le pouvoir.
La preuve du pudding, c'est que ça se mange.
Ceux qui dénoncent le Libéralisme d'Etat, c'(est à dire le seul qui
existe, n'ont pas besoin de faire preuve d'imagination, il suffit de
constater.
Sherwen
2017-01-10 17:19:23 UTC
Permalink
Raw Message
Post by siger
Post by Mol
Post by siger
Post by Alter-Narrateur
" Une mesure est libérale si elle respecte les libertés individuelles de
tous. (...)"
C'est peut-être le libéralisme théorique, je ne sais pas, appliqué par
aucun parti ou État. C'est aussi l'anarchisme.
C'est une définition, ça n'est pas une constatation d'universalité ou
une loi constitutionnelle. Il n'empêche que la législation française est
par bien des aspects l'une des plus antilibérales qui soient.
Comparé à quoi ?
Post by Mol
C'est cependant totalement différent de l'anarchisme, puisque le
libéralisme requiert l'existence d'une autorité universelle qui veille à
ce que les promesses de respect des libertés et les engagements à
assumer ses responsabilités en contre-partie ne soient ni enfreints ni
contournés.
En effet, pas besoin de ça avec l'anarchisme. Mais là aussi c'est
théorique.
Je crois que tu n'as pas bien compris ce qu'est l'anarchisme. Confondre
le libéralisme et l'anarchisme, tu as du louper quelques chapitres.
--
In tartiflette we trust

---
L'absence de virus dans ce courrier électronique a été vérifiée par le logiciel antivirus Avast.
https://www.avast.com/antivirus
siger
2017-01-10 17:42:26 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Sherwen
Post by siger
Post by Alter-Narrateur
" Une mesure est libérale si elle respecte les libertés
individuelles
de tous. (...)"
C'est peut-être le libéralisme théorique, je ne sais pas, appliqué par
aucun parti ou État. C'est aussi l'anarchisme.
Je crois que tu n'as pas bien compris ce qu'est l'anarchisme. Confondre
le libéralisme et l'anarchisme, tu as du louper quelques chapitres.
Tous les partis ont des points communs. Les signaler n'est pas les
confondre. À propos de ce point commun (à mon avis), tu n'as rien
répondu, pourquoi ?
Sherwen
2017-01-10 19:43:29 UTC
Permalink
Raw Message
Post by siger
Post by Sherwen
Post by siger
Post by Alter-Narrateur
" Une mesure est libérale si elle respecte les libertés
individuelles
de tous. (...)"
C'est peut-être le libéralisme théorique, je ne sais pas, appliqué par
aucun parti ou État. C'est aussi l'anarchisme.
Je crois que tu n'as pas bien compris ce qu'est l'anarchisme. Confondre
le libéralisme et l'anarchisme, tu as du louper quelques chapitres.
Tous les partis ont des points communs. Les signaler n'est pas les
confondre. À propos de ce point commun (à mon avis), tu n'as rien
répondu, pourquoi ?
Tous les partis ont des points communs, ok ! Sauf qu'il n'y a pas de
parti anarchiste.
--
In tartiflette we trust

---
L'absence de virus dans ce courrier électronique a été vérifiée par le logiciel antivirus Avast.
https://www.avast.com/antivirus
siger
2017-01-10 19:45:18 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Sherwen
Post by siger
Post by Sherwen
Post by siger
Post by Alter-Narrateur
" Une mesure est libérale si elle respecte les libertés
individuelles de tous. (...)"
C'est peut-être le libéralisme théorique, je ne sais pas,
appliqué
par aucun parti ou État. C'est aussi l'anarchisme.
Je crois que tu n'as pas bien compris ce qu'est l'anarchisme. Confondre
le libéralisme et l'anarchisme, tu as du louper quelques chapitres.
Tous les partis ont des points communs. Les signaler n'est pas les
confondre. À propos de ce point commun (à mon avis), tu n'as rien
répondu, pourquoi ?
Tous les partis ont des points communs, ok ! Sauf qu'il n'y a pas de
parti anarchiste.
Oui, évidemment... Ça t'aura permis de ne pas répondre, j'ai bien fait
d'écrire ça.
roaringriri
2017-01-10 20:29:29 UTC
Permalink
Raw Message
Post by siger
Post by Sherwen
Post by siger
Post by Sherwen
Post by siger
Post by Alter-Narrateur
" Une mesure est libérale si elle respecte les libertés
individuelles de tous. (...)"
C'est peut-être le libéralisme théorique, je ne sais pas,
appliqué
par aucun parti ou État. C'est aussi l'anarchisme.
Je crois que tu n'as pas bien compris ce qu'est l'anarchisme. Confondre
le libéralisme et l'anarchisme, tu as du louper quelques chapitres.
Tous les partis ont des points communs. Les signaler n'est pas les
confondre. À propos de ce point commun (à mon avis), tu n'as rien
répondu, pourquoi ?
Tous les partis ont des points communs, ok ! Sauf qu'il n'y a pas de
parti anarchiste.
Oui, évidemment... Ça t'aura permis de ne pas répondre, j'ai bien fait
d'écrire ça.
C'est quand même fondamental.
L'anarchisme te propose de prendre tes affaires en main, et d'arrêter e
jouer avec les balles qu'on te lance, c'est incompatible avec la
création d'un parti sensé te diriger.
"Anarchiste", a été une insulte, avant d'être une revendication
individuelle. Manifestement certains en sont restés à l'insulte.
La négativité est importante dans l'anarchisme, mais c'est quand même
quelque chose de très mineur.
Les anarchistes refusent de séparer leur vie quotidienne et leur
engagement, ça impose pas mal d'énergie pour créer en permanence des
rapports, au monde et aux gens, différents de ceux qu'on te conseille
d'avoir, toute la journée.
Et tout particulièrement, l'anarchisme refuse de participer à ces
équipes de supporters, créées pour débattre à l'infini de problèmes qui
n'existent pas, ou n'ont pas l'importance qu'on leur accorde.
Tu t'empailles régulièrement avec le perroquet crétin Guillet, à propos
de trucs qui ne méritent même pas une phrase. C'est exactement ça que
les pouvoirs attendent de toi, que tu approuves ou que tu refuses.
Mais surtout pas sur des sujets autres que ceux qu'on te propose.
siger
2017-01-10 20:52:01 UTC
Permalink
Raw Message
Post by roaringriri
Les anarchistes refusent de séparer leur vie quotidienne et leur
engagement,
Leur engagement *est* leur vie quotidienne.
Alabenne
2017-01-11 16:20:14 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Sherwen
Tous les partis ont des points communs, ok ! Sauf qu'il n'y a pas de
parti anarchiste.
y a un type sur fr.soc.religion qui prétend que les athées croient eux
aussi :
puisqu'ils ne peuvent pas avancer de preuves de l'inexistence de dieu.
ils ne savent pas, ils croient.
(En fait il dit : ils croivent, parce qu'il est originaire des
Deux-Sèvres, et que c'est comme ça qu'on conjugue le verbe croire en
Deux-Sèvres).
Il en déduit que l'athéisme est aussi une religion, même s'il n'y a pas
de dogmes, (à part celui de l'inexistence de dieu), ni de rites,
ni d'obligation alimentaire ou vestimentaire, ni de bâtiments dédiés.
Anarchistes, ce serait un peu les athées de la politique ?
Post by Sherwen
--
In tartiflette we trust
---
L'absence de virus dans ce courrier électronique a été vérifiée par le
logiciel antivirus Avast.
https://www.avast.com/antivirus
S.T.
2017-01-11 16:32:20 UTC
Permalink
Raw Message
["Followup-To:" header set to fr.misc.finance.]
Post by Alabenne
Il en déduit que l'athéisme est aussi une religion, même s'il n'y a pas
de dogmes, (à part celui de l'inexistence de dieu), ni de rites,
ni d'obligation alimentaire ou vestimentaire, ni de bâtiments dédiés.
Anarchistes, ce serait un peu les athées de la politique ?
Bien sur que si il y a un dogme de l'athéisme, il y a des rites, des
batiments dédiés, des miraculés, des saints, des prophètes ... il ne
manque strictement rien.

Mais tout cela est tellement impliqué dans notre culture, dans nos lois
que nous ne le voyons pas.
Sherwen
2017-01-12 06:56:06 UTC
Permalink
Raw Message
Tous les partis ont des points communs, ok ! Sauf qu'il n'y a pas de parti
anarchiste.
y a un type sur fr.soc.religion qui prétend que les athées croient eux aussi
puisqu'ils ne peuvent pas avancer de preuves de l'inexistence de dieu.
ils ne savent pas, ils croient.
C'est pas l'allumé qui se prend pour le dieu de la purée et qui a sévi
un moment sur ce forum ?
(En fait il dit : ils croivent, parce qu'il est originaire des Deux-Sèvres,
et que c'est comme ça qu'on conjugue le verbe croire en Deux-Sèvres).
Il en déduit que l'athéisme est aussi une religion, même s'il n'y a pas de
dogmes, (à part celui de l'inexistence de dieu), ni de rites,
ni d'obligation alimentaire ou vestimentaire, ni de bâtiments dédiés.
Anarchistes, ce serait un peu les athées de la politique ?
Sauf que l'anarchisme ce n'est pas une croyance, c'est un mode de vie.
-- In tartiflette we trust
---
L'absence de virus dans ce courrier électronique a été vérifiée par le
logiciel antivirus Avast.
https://www.avast.com/antivirus
--
In tartiflette we trust

---
L'absence de virus dans ce courrier électronique a été vérifiée par le logiciel antivirus Avast.
https://www.avast.com/antivirus
Mol
2017-01-12 08:50:43 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Alabenne
y a un type sur fr.soc.religion qui prétend que les athées croient eux
puisqu'ils ne peuvent pas avancer de preuves de l'inexistence de dieu.
ils ne savent pas, ils croient.
(En fait il dit : ils croivent, parce qu'il est originaire des
Deux-Sèvres, et que c'est comme ça qu'on conjugue le verbe croire en
Deux-Sèvres).
Et il croit que Popper est le gourou des papistes ?
La réfutation d'une théorie positive ne peut se mettre sur le même plan
que la réfutation d'une théorie négative.

Mol
2017-01-09 15:33:38 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Zetrader Paiporta Valencia
Post by Alter-Narrateur
Reste à se positionner par rapport à l'exercice d'une "liberté"
post-mortem : l’héritage.
l'individu n'existe plus après sa mort et il n'a alors pas la
possibilité du droit de redistribuer ses biens à d'autres.
Et ça, qui le décrète ? Je trouve au contraire que c'est une sacrée
atteinte à la liberté d'empêcher de léguer à ceux qu'on aime.
Autre point, puisque cela ne doit pas être distribué "à d'autres", à qui
cela reviendra au final ? Dans quelles poches ? Il n'aura même pas le
droit de dire à qui il ne veut pas que ce soit redistribué ?
Respecter ou bafouer les dernières volontés d'un individu, c'est un
critère simple pour distinguer l'Homme de l'animal charognard.
Alter-Narrateur
2017-01-09 15:52:33 UTC
Permalink
Raw Message
Le 09/01/2017 à 16:33, Mol a écrit :

********
Post by Mol
Respecter ou bafouer les dernières volontés d'un individu, c'est un
critère simple pour distinguer l'Homme de l'animal charognard.
il ne s'agit que d'argent dont l’individu a, par ailleurs, librement
disposé de son vivant !

A ce sujet, ceux qui bafouent "les dernières volontés", comme tu dis,
c'est souvent les héritiers eux-mêmes par de longues procédures
juridiques en réduction de parts.
Cela engorge les Tribunaux et nourris les Notaires !
Zetrader Paiporta Valencia
2017-01-10 07:08:24 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Alter-Narrateur
********
Post by Mol
Respecter ou bafouer les dernières volontés d'un individu, c'est un
critère simple pour distinguer l'Homme de l'animal charognard.
il ne s'agit que d'argent dont l’individu a, par ailleurs, librement
disposé de son vivant !
L'individu aura été taxé pour constituer cet argent, pour gagner de quoi
vivre et épargner, bref constituer un patrimoine, tu ne sais pas que
l'individu aura été taxé toute sa vie et plutôt 2 fois qu'une ?
1) par son travail pour constituer le patrimoine (impôt sur le revenu)
2) sur le patrimoine qu'il aura constitué et cela de manière perpétuelle
jusqu'à sa mort (taxes diverses, impôts, à nouveau impôt sur le revenu
sur ce que cela peut générer)

Et après l'avoir taxé toute sa vie, tu voudrais que le clou du spectacle
ce soit que l'état lui vole tout ce qui restait au moment de son décès
sans qu'il ait son mot à dire ou qu'il puisse choisir à qui il veut
transmettre ? Encore une fois, de quel droit ?
Je rejoins Mol, cela fait plutôt animal charognard ce manque de respect
sur les dernières volontés.
--
http://zetrader.info & http://zetrader.fr
Forum http://zeforums.com
Alter-Narrateur
2017-01-10 12:54:05 UTC
Permalink
Raw Message
Le 10/01/2017 à 08:08, Zetrader Paiporta Valencia a écrit :

**********
Post by Zetrader Paiporta Valencia
Je rejoins Mol, cela fait plutôt animal charognard ce manque de respect
sur les dernières volontés.
A vous lire, on dirait que j'ai écris qu'il fallait profaner les tombes
et détruire toutes les oeuvres de l'esprit.
Canta Galet
2017-01-05 15:35:18 UTC
Permalink
Raw Message
Post by siger
Post by Canta Galet
Post by siger
Post by Mol
Percevoir des
allocations aux dépens de la société n'a jamais été une valeur de
droite
Pourtant si. D'ailleurs beaucoup de gauchistes sont contre un tel revenu à
cause de sa dimension potentiellement ultralibérale.
(Par ailleurs, les nombreuses sociétés qui bénéficient des aides de
l'État (argent, lois, politique extérieure) ne sont pas d'accord avec
vous. Vous me direz, ce n'est pas de la politique de droite, oui, en
théorie, mais en pratique c'est comme ça.)
Historiquement, le terme ultralibéralisme désignait les idées des
partisans de la République libérale sous la Restauration française
Oui, comme déjà dit, l'usage de ces mots est un souci. Seule contexte
peut donner une idée du sens qu'il faut leur accorder.
C'est aussi un souci sur un forum comme celui-ci où de nombreux trollets
se jettent sur le mot pour dénoncer sa non-pertinence ici, ce qui leur
permet de répondre, mais pas sur le fond. Et bien sûr jamais ils ne
proposent d'autres mots.
C'est d'autant plus vrai qu'il n'existe aucune définition précise de ce
qu'est l'ultra libéralisme.
Mol
2017-01-05 15:45:45 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Canta Galet
Post by siger
Post by Canta Galet
Post by siger
Percevoir des allocations aux dépens de la société n'a jamais été
une valeur de droite
Pourtant si. D'ailleurs beaucoup de gauchistes sont contre un tel
revenu
à
cause de sa dimension potentiellement ultralibérale.
(Par ailleurs, les nombreuses sociétés qui bénéficient des aides de
l'État (argent, lois, politique extérieure) ne sont pas d'accord avec
vous. Vous me direz, ce n'est pas de la politique de droite, oui, en
théorie, mais en pratique c'est comme ça.)
Historiquement, le terme ultralibéralisme désignait les idées des
partisans de la République libérale sous la Restauration française
Oui, comme déjà dit, l'usage de ces mots est un souci. Seule contexte
peut donner une idée du sens qu'il faut leur accorder.
C'est aussi un souci sur un forum comme celui-ci où de nombreux trollets
se jettent sur le mot pour dénoncer sa non-pertinence ici, ce qui leur
permet de répondre, mais pas sur le fond. Et bien sûr jamais ils ne
proposent d'autres mots.
C'est d'autant plus vrai qu'il n'existe aucune définition précise de ce
qu'est l'ultra libéralisme.
https://www.wikiberal.org/wiki/Ultralib%C3%A9ralisme
siger
2017-01-05 15:56:35 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Mol
Post by Canta Galet
C'est d'autant plus vrai qu'il n'existe aucune définition précise de ce
qu'est l'ultra libéralisme.
https://www.wikiberal.org/wiki/Ultralib%C3%A9ralisme
J'ignorais que c'était un terme péjoratif.

Extrait :
"L'ultralibéralisme désigne parfois le libéralisme économique,
indépendamment du libéralisme politique. Pour certains, cet
ultralibéralisme serait le droit de faire n'importe quoi, pourvu que cela
favorise l'économie, ou le commerce extérieur, ou une oligarchie
financière spécifique. C'est une erreur fréquente, le libéralisme
n'étant pas essentiellement une doctrine économique, mais une philosophie
politique, ou une philosophie du droit."

C'est absurde, on ne peut pas critiquer une définition de
"ultra-libéralisme" sous prétexte que le "libéralisme" est etc.
Alabenne
2017-01-05 20:16:18 UTC
Permalink
Raw Message
Post by siger
Post by Mol
Post by Canta Galet
C'est d'autant plus vrai qu'il n'existe aucune définition précise de ce
qu'est l'ultra libéralisme.
https://www.wikiberal.org/wiki/Ultralib%C3%A9ralisme
J'ignorais que c'était un terme péjoratif.
"L'ultralibéralisme désigne parfois le libéralisme économique,
indépendamment du libéralisme politique. Pour certains, cet
ultralibéralisme serait le droit de faire n'importe quoi, pourvu que cela
favorise l'économie, ou le commerce extérieur, ou une oligarchie
financière spécifique. C'est une erreur fréquente, le libéralisme
n'étant pas essentiellement une doctrine économique, mais une philosophie
politique, ou une philosophie du droit."
L'ultra-libéralisme, c'est facile à comprendre, c'est comme le nouvel
OMO, qui lave plus blanc que blanc.
--
A E U S C !
Mol
2017-01-04 08:05:19 UTC
Permalink
Raw Message
Post by siger
Post by Zetrader Paiporta Valencia
Post by Alter-Narrateur
Post by Canta Galet
Vous me direz si je me trompe mais si j'ai bien compris le RU remplace,
pour les chômeurs, les allocations chômage sous réserve que celles-ci
soient au moins égales. Et si elles sont inférieure il y a compensation.
Ensuite on nous explique que si le chômeur trouve un emploi même à 4000
euros par mois il conserve ce RU.
Et celui qui gagne 1500 euros par mois sans être passé par la case
chômage, on en fait quoi ?
Si c'est un "revenu universel", ceux qui travaillent ont un impôt négatif.
- tout le monde a un revenu universel
- plus personne ne paie d'impôt (impôt négatif)
- on emprunte probablement à Jupiter pour payer les dettes publiques,
Jupiter étant assez cool par rapport aux délais de paiement...
On se réveille quand au fait ? L'histoire ne le dit pas.
Il semble que vous ne connaissez pas le sujet.
Il semble que vous ne sachiez pas équilibrer un budget.
roaringriri
2017-01-04 07:51:08 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Zetrader Paiporta Valencia
Post by Alter-Narrateur
Post by Canta Galet
Vous me direz si je me trompe mais si j'ai bien compris le RU remplace,
pour les chômeurs, les allocations chômage sous réserve que celles-ci
soient au moins égales. Et si elles sont inférieure il y a compensation.
Ensuite on nous explique que si le chômeur trouve un emploi même à 4000
euros par mois il conserve ce RU.
Et celui qui gagne 1500 euros par mois sans être passé par la case
chômage, on en fait quoi ?
Si c'est un "revenu universel", ceux qui travaillent ont un impôt négatif.
- tout le monde a un revenu universel
- plus personne ne paie d'impôt (impôt négatif)
- on emprunte probablement à Jupiter pour payer les dettes publiques,
Jupiter étant assez cool par rapport aux délais de paiement...
On se réveille quand au fait ? L'histoire ne le dit pas.
Oui, bon, c'est exactement ce qu'on peut dire de la situation actuelle
partout, hors RU.
Les tenants du "revenu universel financé par la dette", veulent
seulement que tout le monde profite un court moment du délire, plutôt
que seulement les parasites.
Sachant qu'au final le résultat sera le même, l'explosion, mais qu'au
moins tout le monde y aura participé.
Zetrader Paiporta Valencia
2017-01-04 08:02:57 UTC
Permalink
Raw Message
Post by roaringriri
Post by Zetrader Paiporta Valencia
Post by Alter-Narrateur
Post by Canta Galet
Vous me direz si je me trompe mais si j'ai bien compris le RU remplace,
pour les chômeurs, les allocations chômage sous réserve que celles-ci
soient au moins égales. Et si elles sont inférieure il y a compensation.
Ensuite on nous explique que si le chômeur trouve un emploi même à 4000
euros par mois il conserve ce RU.
Et celui qui gagne 1500 euros par mois sans être passé par la case
chômage, on en fait quoi ?
Si c'est un "revenu universel", ceux qui travaillent ont un impôt négatif.
- tout le monde a un revenu universel
- plus personne ne paie d'impôt (impôt négatif)
- on emprunte probablement à Jupiter pour payer les dettes publiques,
Jupiter étant assez cool par rapport aux délais de paiement...
On se réveille quand au fait ? L'histoire ne le dit pas.
Oui, bon, c'est exactement ce qu'on peut dire de la situation actuelle
partout, hors RU.
Les tenants du "revenu universel financé par la dette", veulent
seulement que tout le monde profite un court moment du délire, plutôt
que seulement les parasites.
Sachant qu'au final le résultat sera le même, l'explosion, mais qu'au
moins tout le monde y aura participé.
Ah oui vu comme ça, pourquoi pas, on va tous dans le mur ensemble, mais
au moins on se sera tous bien amusé avant d'arriver au mur... :D
--
http://zetrader.info & http://zetrader.fr
Forum http://zeforums.com
Alter-Narrateur
2017-01-04 15:39:56 UTC
Permalink
Raw Message
Le 04/01/2017 à 08:41, Zetrader Paiporta Valencia a écrit :

*****
Post by Zetrader Paiporta Valencia
- tout le monde a un revenu universel
Oui de 800€ par mois
Post by Zetrader Paiporta Valencia
- plus personne ne paie d'impôt (impôt négatif)
Un avoir fiscal du montant du revenu universel pour ceux qui
travaillent. CQFD
Post by Zetrader Paiporta Valencia
- on emprunte probablement à Jupiter pour payer les dettes publiques,
Non !
On *supprime* toutes les autres aides et assistances voir la liste
ci-dessous :

Revenu de solidarité active (RSA)
Couverture maladie universelle (CMU) de base
Couverture maladie universelle (CMU) complémentaire
Aide médicale de l’État (AME)
Aide juridictionnelle
PAJE : prime à la naissance et à l’adoption
PAJE : allocation de base
PAJE : complément de libre choix du mode de garde
PAJE : complément de libre choix d’activité (CLCA)
PAJE : complément optionnel de libre choix d’activité (Colca)
Allocations familiales
Complément familial
Allocation journalière de présence parentale (AJPP)
Allocation de soutien familial (ASF)
Aide au recouvrement des pensions alimentaires
Allocation de rentrée scolaire (ARS)
Carte Enfant famille
Carte Famille nombreuse
Médiation familiale
Bourse des lycées
Bourse des collèges
Bourse de l'enseignement supérieur sur critères sociaux
Aide au mérite
Bourse Erasmus
Microportable à 10 € par semaine
Permis à 1 € par jour
Envie d'agir-Défi jeunes
Allocation de solidarité aux personnes
Allocation supplémentaire d’invalidité (ASI)
Minimum contributif
Pension de réversion
Allocation veuvage
Pension de veuf(ve) invalide
Prestation de garde à domicile des personnes âgées
Aide aux vacances
Allocation personnalisée d’autonomie (APA)
Aide ménagère à domicile des personnes âgé
Allocation aux adultes handicapés (AAH)
Complément de ressources
Majoration pour la vie autonome (MVA)
Allocation d’éducation de l’enfant handicapé (AEEH)
Complément d’AEEH
Prestation de compensation du handicap (PCH)
Carte d’invalidité
Aide à l’acquisition d’une complémentaire santé
Bilan de santé gratuit
Bilans bucco-dentaires
Vaccination contre la grippe
Pilule du lendemain
Dépistage du cancer du sein
Dépistage du cancer colorectal
Aides financières individuelles
Services des mutuelles
Soins palliatifs à domicile
Aide personnalisée au logement (APL)
Allocation de logement à caractère familial (ALF)
Aides Mobili
Prime de déménagement
Prêt de la Caf pour améliorer le logement
Le 1 % pour louer un logement
Prêts du 1 % Logement
Avance Loca-Pass
Prêt Securi-Pass
Aides du FSL
Pass-Foncier
Prêt à taux zéro (PTZ)
Éco-Prêt à taux zéro (éco-PTZ)
Écosubvention
Subventions de l’Agence nationale de l’habitat (Anah)
Prêt pour payer le loyer
Crédit travaux GDF
Prêt travaux EDF
Abonnements aux fluides à prix sociaux
Allocation d’aide au retour à l’emploi (ARE)
Allocation de solidarité spécifique (ASS)
Allocation spécifique de reclassement (ASR)
Allocation différentielle de reclassement (ADR)
Aide à la mobilité pour la reprise d’emploi
Aide à la mobilité des fonctionnaires
Rémunération des formations de Pôle emploi (RFPE)
Aide aux frais associés à la formation (Afaf)
Aides à la mobilité pour la recherche d’emploi
Allocation aux demandeurs d’emploi en formation
Aide à la garde d’enfants pour parents isolés (Agepi)
Achat à crédit de la résidence principale
Travaux de développement durable
Travaux en faveur des personnes
Dispense de taxe d’habitation
Dispense de taxe foncière
Prime pour l’emploi
Abattement pour personnes âgées ou handicapées
Accueil d’une personne âgée ou handicapée
Assurance-vie en cas de handicap
Frais de séjour des personnes dépendantes
Frais de scolarité
Frais de garde des jeunes enfants
Emploi d’un salarié à domicile
Pensions alimentaires versées aux proches
Prestation compensatoire au conjoint
Dons aux associations caritatives

Et on *supprime* les postes d'1 million de fonctionnaires chargés de la
gestion et de l'attribution de ces aides.
Post by Zetrader Paiporta Valencia
Jupiter étant assez cool par rapport aux délais de paiement...
On se réveille quand au fait ? L'histoire ne le dit pas.
Demain.
Canta Galet
2017-01-05 15:43:01 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Alter-Narrateur
*****
Post by Zetrader Paiporta Valencia
- tout le monde a un revenu universel
Oui de 800€ par mois
Post by Zetrader Paiporta Valencia
- plus personne ne paie d'impôt (impôt négatif)
Un avoir fiscal du montant du revenu universel pour ceux qui travaillent.
CQFD
Post by Zetrader Paiporta Valencia
- on emprunte probablement à Jupiter pour payer les dettes publiques,
Non !
On *supprime* toutes les autres aides et assistances voir la liste ci-dessous
Revenu de solidarité active (RSA)
Couverture maladie universelle (CMU) de base
Couverture maladie universelle (CMU) complémentaire
Aide médicale de l’État (AME)
Aide juridictionnelle
PAJE : prime à la naissance et à l’adoption
PAJE : allocation de base
PAJE : complément de libre choix du mode de garde
PAJE : complément de libre choix d’activité (CLCA)
PAJE : complément optionnel de libre choix d’activité (Colca)
Allocations familiales
Complément familial
Allocation journalière de présence parentale (AJPP)
Allocation de soutien familial (ASF)
Aide au recouvrement des pensions alimentaires
Allocation de rentrée scolaire (ARS)
Carte Enfant famille
Carte Famille nombreuse
Médiation familiale
Bourse des lycées
Bourse des collèges
Bourse de l'enseignement supérieur sur critères sociaux
Aide au mérite
Bourse Erasmus
Microportable à 10 € par semaine
Permis à 1 € par jour
Envie d'agir-Défi jeunes
Allocation de solidarité aux personnes
Allocation supplémentaire d’invalidité (ASI)
Minimum contributif
Pension de réversion
Allocation veuvage
Pension de veuf(ve) invalide
Prestation de garde à domicile des personnes âgées
Aide aux vacances
Allocation personnalisée d’autonomie (APA)
Aide ménagère à domicile des personnes âgé
Allocation aux adultes handicapés (AAH)
Complément de ressources
Majoration pour la vie autonome (MVA)
Allocation d’éducation de l’enfant handicapé (AEEH)
Complément d’AEEH
Prestation de compensation du handicap (PCH)
Carte d’invalidité
Aide à l’acquisition d’une complémentaire santé
Bilan de santé gratuit
Bilans bucco-dentaires
Vaccination contre la grippe
Pilule du lendemain
Dépistage du cancer du sein
Dépistage du cancer colorectal
Aides financières individuelles
Services des mutuelles
Soins palliatifs à domicile
Aide personnalisée au logement (APL)
Allocation de logement à caractère familial (ALF)
Aides Mobili
Prime de déménagement
Prêt de la Caf pour améliorer le logement
Le 1 % pour louer un logement
Prêts du 1 % Logement
Avance Loca-Pass
Prêt Securi-Pass
Aides du FSL
Pass-Foncier
Prêt à taux zéro (PTZ)
Éco-Prêt à taux zéro (éco-PTZ)
Écosubvention
Subventions de l’Agence nationale de l’habitat (Anah)
Prêt pour payer le loyer
Crédit travaux GDF
Prêt travaux EDF
Abonnements aux fluides à prix sociaux
Allocation d’aide au retour à l’emploi (ARE)
Allocation de solidarité spécifique (ASS)
Allocation spécifique de reclassement (ASR)
Allocation différentielle de reclassement (ADR)
Aide à la mobilité pour la reprise d’emploi
Aide à la mobilité des fonctionnaires
Rémunération des formations de Pôle emploi (RFPE)
Aide aux frais associés à la formation (Afaf)
Aides à la mobilité pour la recherche d’emploi
Allocation aux demandeurs d’emploi en formation
Aide à la garde d’enfants pour parents isolés (Agepi)
Achat à crédit de la résidence principale
Travaux de développement durable
Travaux en faveur des personnes
Dispense de taxe d’habitation
Dispense de taxe foncière
Prime pour l’emploi
Abattement pour personnes âgées ou handicapées
Accueil d’une personne âgée ou handicapée
Assurance-vie en cas de handicap
Frais de séjour des personnes dépendantes
Frais de scolarité
Frais de garde des jeunes enfants
Emploi d’un salarié à domicile
Pensions alimentaires versées aux proches
Prestation compensatoire au conjoint
Dons aux associations caritatives
Et on *supprime* les postes d'1 million de fonctionnaires chargés de la
gestion et de l'attribution de ces aides.
Voilà donc ce que cache le RU. Supprimer un million de fonctionnaires
qui seront heueux de vivre aussi du RU.

Quand on pense que les adeptes de ce concept critiquent le petit jouer
qu'est Fillon avec ses 500 000 petites suppressions.

Quelle bande de faux cul quand même.
Alter-Narrateur
2017-01-06 09:54:36 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Canta Galet
Post by Alter-Narrateur
*****
Post by Zetrader Paiporta Valencia
- tout le monde a un revenu universel
Oui de 800€ par mois
Post by Zetrader Paiporta Valencia
- plus personne ne paie d'impôt (impôt négatif)
Un avoir fiscal du montant du revenu universel pour ceux qui
travaillent. CQFD
Post by Zetrader Paiporta Valencia
- on emprunte probablement à Jupiter pour payer les dettes publiques,
Non !
On *supprime* toutes les autres aides et assistances voir la liste
Revenu de solidarité active (RSA)
Couverture maladie universelle (CMU) de base
Couverture maladie universelle (CMU) complémentaire
Aide médicale de l’État (AME)
Aide juridictionnelle
PAJE : prime à la naissance et à l’adoption
PAJE : allocation de base
PAJE : complément de libre choix du mode de garde
PAJE : complément de libre choix d’activité (CLCA)
PAJE : complément optionnel de libre choix d’activité (Colca)
Allocations familiales
Complément familial
Allocation journalière de présence parentale (AJPP)
Allocation de soutien familial (ASF)
Aide au recouvrement des pensions alimentaires
Allocation de rentrée scolaire (ARS)
Carte Enfant famille
Carte Famille nombreuse
Médiation familiale
Bourse des lycées
Bourse des collèges
Bourse de l'enseignement supérieur sur critères sociaux
Aide au mérite
Bourse Erasmus
Microportable à 10 € par semaine
Permis à 1 € par jour
Envie d'agir-Défi jeunes
Allocation de solidarité aux personnes
Allocation supplémentaire d’invalidité (ASI)
Minimum contributif
Pension de réversion
Allocation veuvage
Pension de veuf(ve) invalide
Prestation de garde à domicile des personnes âgées
Aide aux vacances
Allocation personnalisée d’autonomie (APA)
Aide ménagère à domicile des personnes âgé
Allocation aux adultes handicapés (AAH)
Complément de ressources
Majoration pour la vie autonome (MVA)
Allocation d’éducation de l’enfant handicapé (AEEH)
Complément d’AEEH
Prestation de compensation du handicap (PCH)
Carte d’invalidité
Aide à l’acquisition d’une complémentaire santé
Bilan de santé gratuit
Bilans bucco-dentaires
Vaccination contre la grippe
Pilule du lendemain
Dépistage du cancer du sein
Dépistage du cancer colorectal
Aides financières individuelles
Services des mutuelles
Soins palliatifs à domicile
Aide personnalisée au logement (APL)
Allocation de logement à caractère familial (ALF)
Aides Mobili
Prime de déménagement
Prêt de la Caf pour améliorer le logement
Le 1 % pour louer un logement
Prêts du 1 % Logement
Avance Loca-Pass
Prêt Securi-Pass
Aides du FSL
Pass-Foncier
Prêt à taux zéro (PTZ)
Éco-Prêt à taux zéro (éco-PTZ)
Écosubvention
Subventions de l’Agence nationale de l’habitat (Anah)
Prêt pour payer le loyer
Crédit travaux GDF
Prêt travaux EDF
Abonnements aux fluides à prix sociaux
Allocation d’aide au retour à l’emploi (ARE)
Allocation de solidarité spécifique (ASS)
Allocation spécifique de reclassement (ASR)
Allocation différentielle de reclassement (ADR)
Aide à la mobilité pour la reprise d’emploi
Aide à la mobilité des fonctionnaires
Rémunération des formations de Pôle emploi (RFPE)
Aide aux frais associés à la formation (Afaf)
Aides à la mobilité pour la recherche d’emploi
Allocation aux demandeurs d’emploi en formation
Aide à la garde d’enfants pour parents isolés (Agepi)
Achat à crédit de la résidence principale
Travaux de développement durable
Travaux en faveur des personnes
Dispense de taxe d’habitation
Dispense de taxe foncière
Prime pour l’emploi
Abattement pour personnes âgées ou handicapées
Accueil d’une personne âgée ou handicapée
Assurance-vie en cas de handicap
Frais de séjour des personnes dépendantes
Frais de scolarité
Frais de garde des jeunes enfants
Emploi d’un salarié à domicile
Pensions alimentaires versées aux proches
Prestation compensatoire au conjoint
Dons aux associations caritatives
Et on *supprime* les postes d'1 million de fonctionnaires chargés de
la gestion et de l'attribution de ces aides.
Voilà donc ce que cache le RU. Supprimer un million de fonctionnaires
qui seront heueux de vivre aussi du RU.
... ou de prendre leurs retraites sans être remplacés.
Post by Canta Galet
Quand on pense que les adeptes de ce concept critiquent le petit jouer
qu'est Fillon avec ses 500 000 petites suppressions.
" ... La complexité du sujet a de quoi rebuter les politiques. "Ils en
ont tout entendu parler, ce n'est plus une douce utopie de gentils
écolos barbus", se réjouit Jean-Eric Hyafil, doctorant en économie et
membre du MFRB. "Mais c'est un objet beaucoup trop flou pour que des
présidentiables s'en emparent", reconnaît-il, même si son objectif est
bien que "ce soit un sujet en 2017". A ce stade, on en est loin : seul
François Fillon, candidat à la primaire de la droite, s'est pour l'heure
un peu approché de l'idée en proposant une "allocation unique" qui
rassemblerait les différentes prestations sociales existantes. Mais
l'ancien Premier ministre ne va pas jusqu'à reprendre le concept de
revenu universel.

Même chez ceux qui se sont emparés du sujet, la prudence domine. "Je
suis parfaitement conscient de la difficulté de la mise en place d'une
allocation universelle, compte tenu du maquis social actuel", nous
concède l'ancien secrétaire d'Etat Frédéric Lefebvre, député Les
Républicains des Français de l'étranger, qui s'est exprimé publiquement
le 1er janvier en faveur de la mesure. ..."
http://www.marianne.net/pourquoi-revenu-universel-n-est-pas-demain-france-100239371.html
Post by Canta Galet
Quelle bande de faux cul quand même.
Mise à par "les avis sur les personnes" et "les leçons de morale sur la
valeur du saint travail" ... le RU en France ne demande pas de
financements supplémentaires. CQFD

Regardons cette liste des aides sociales en France et prenons en compte
le nb de fonctionnaires en charge de la gestion de ces mêmes aides (des
usines à gaz) !?
un RU de 800€ pour tous de 18 ans à la mort ... c'est parfaitement
finançable.

POUR LES AMNÉSIQUES :
http://www.lepoint.fr/economie/850-euros-par-mois-sans-travailler-la-revolution-de-dominique-de-villepin-15-04-2011-1319846_28.php
roaringriri
2017-01-01 17:08:33 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Thomas
Post by Zetrader Paiporta Valencia
Deux mille demandeurs d’emploi âgés de 25 à 58 ans ont été tirés au sort
pour percevoir 560 euros par mois pendant deux ans à partir du 1er janvier.
http://tinyurl.com/glzqxyl
Cool pour les heureux élus, mais en quoi c'est "universel" ?
Dans le sens : "Qui embrasse la totalité des êtres et des choses : Une
valeur universelle."
http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/universel_universelle/80623
Comme la couverture maladie universelle (CMU)
Ou un désastre universel.
Mol
2017-01-04 08:22:01 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Zetrader Paiporta Valencia
Deux mille demandeurs d’emploi âgés de 25 à 58 ans ont été tirés au sort
pour percevoir 560 euros par mois pendant deux ans à partir du 1er janvier.
http://tinyurl.com/glzqxyl
Cool pour les heureux élus, mais en quoi c'est "universel" ?
personnes, âgées de 25 à 58 ans, tirées au sort, en recherche d’emploi
et bénéficiant déjà d’une allocation chômage. Je me demande pourquoi on
dit "universel", aujourd'hui où Charlton Heston n'est plus l'idole que
dans les maisons de retraite et où les mots écolos sont à la mode, on
devrait appeler ça revenu "Soleil Vert".
siger
2017-01-04 08:33:13 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Mol
Post by Zetrader Paiporta Valencia
Deux mille demandeurs d’emploi âgés de 25 à 58 ans ont été tirés au sort
pour percevoir 560 euros par mois pendant deux ans à partir du 1er janvier.
http://tinyurl.com/glzqxyl
Cool pour les heureux élus, mais en quoi c'est "universel" ?
personnes, âgées de 25 à 58 ans, tirées au sort, en recherche d’emploi
et bénéficiant déjà d’une allocation chômage. Je me demande pourquoi on
dit "universel", aujourd'hui où Charlton Heston n'est plus l'idole que
dans les maisons de retraite et où les mots écolos sont à la mode, on
devrait appeler ça revenu "Soleil Vert".
C'est pourtant simple :
- soit les journalistes manquent de vocabulaire autour de cette idée à
la mode récente,
- soit c'est de l'expérimentation. Quand on expérimente un médicament
pour tous, on ne le teste pas forcément sur 7 milliards d'humains. Ils
auraient pu expérimenter à grande échelle, mais ç'aurait été risqué,
on n'est pas habitué à ce fonctionnement, ce ne sont que les
balbutiements.
Mol
2017-01-04 09:23:54 UTC
Permalink
Raw Message
Post by siger
Post by Mol
Post by Zetrader Paiporta Valencia
Deux mille demandeurs d’emploi âgés de 25 à 58 ans ont été tirés au sort
pour percevoir 560 euros par mois pendant deux ans à partir du 1er janvier.
http://tinyurl.com/glzqxyl
Cool pour les heureux élus, mais en quoi c'est "universel" ?
personnes, âgées de 25 à 58 ans, tirées au sort, en recherche d’emploi
et bénéficiant déjà d’une allocation chômage. Je me demande pourquoi on
dit "universel", aujourd'hui où Charlton Heston n'est plus l'idole que
dans les maisons de retraite et où les mots écolos sont à la mode, on
devrait appeler ça revenu "Soleil Vert".
- soit les journalistes manquent de vocabulaire autour de cette idée à
la mode récente,
Pas de vocabulaire, mais de culture et de logique. On ne fait plus de
problèmes de baignoires et de robinets à l'école, et ça se voit.
D'où vient le Soylent Green distribué à tous ?
Post by siger
- soit c'est de l'expérimentation.
LOL
L'expérimentation pour résoudre comment détruire plus qu'on ne crée, des
fois qu'Anaxagore (un salaud qui méprisait les politiciens) et Lavoisier
(un salaud qu'il fallait guillotiner) auraient enseigné des théories
frauduleuses.

Quand on expérimente un médicament
Post by siger
pour tous, on ne le teste pas forcément sur 7 milliards d'humains. Ils
auraient pu expérimenter à grande échelle, mais ç'aurait été risqué,
on n'est pas habitué à ce fonctionnement, ce ne sont que les
balbutiements.
Quand on expérimente, on isole des apports extérieurs. Dans
l'expérience, une fois le groupe choisi, il faudrait de toute évidence
le faire fonctionner en autarcie, comme les 7 milliards d'humains
auxquels on veut généraliser les résultats !
siger
2017-01-04 09:38:05 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Mol
Quand on expérimente, on isole des apports extérieurs. Dans
l'expérience, une fois le groupe choisi, il faudrait de toute évidence
le faire fonctionner en autarcie, comme les 7 milliards d'humains
auxquels on veut généraliser les résultats !
Connaissez vous les modalités de l'expérimentation, ce qui l'a motivé,
la raison des choix, les points de vigilance qui seront surveillés etc. ?
Mol
2017-01-04 10:09:56 UTC
Permalink
Raw Message
Post by siger
Post by Mol
Quand on expérimente, on isole des apports extérieurs. Dans
l'expérience, une fois le groupe choisi, il faudrait de toute évidence
le faire fonctionner en autarcie, comme les 7 milliards d'humains
auxquels on veut généraliser les résultats !
Connaissez vous les modalités de l'expérimentation, ce qui l'a motivé,
la raison des choix, les points de vigilance qui seront surveillés etc. ?
Je connais la démarche scientifique dite "méthode expérimentale", et il
est clair que cette expérience ne s'y conforme pas.
siger
2017-01-04 10:09:48 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Mol
Post by siger
Post by Mol
Quand on expérimente, on isole des apports extérieurs. Dans
l'expérience, une fois le groupe choisi, il faudrait de toute évidence
le faire fonctionner en autarcie, comme les 7 milliards d'humains
auxquels on veut généraliser les résultats !
Connaissez vous les modalités de l'expérimentation, ce qui l'a motivé,
la raison des choix, les points de vigilance qui seront surveillés etc. ?
Je connais la démarche scientifique dite "méthode expérimentale", et il
est clair que cette expérience ne s'y conforme pas.
Quelqu'un a t-il dit que c'était une expérimentation scientifique ?
Mol
2017-01-04 11:00:33 UTC
Permalink
Raw Message
Post by siger
Post by Mol
Post by siger
Post by Mol
Quand on expérimente, on isole des apports extérieurs. Dans
l'expérience, une fois le groupe choisi, il faudrait de toute évidence
le faire fonctionner en autarcie, comme les 7 milliards d'humains
auxquels on veut généraliser les résultats !
Connaissez vous les modalités de l'expérimentation, ce qui l'a motivé,
la raison des choix, les points de vigilance qui seront surveillés etc. ?
Je connais la démarche scientifique dite "méthode expérimentale", et il
est clair que cette expérience ne s'y conforme pas.
Quelqu'un a t-il dit que c'était une expérimentation scientifique ?
Bon, ok, c'est une expérience mystique, et rien d'autre.
Alabenne
2017-01-04 11:28:43 UTC
Permalink
Raw Message
"siger" <***@hic.invalid> a écrit dans le message de groupe de
discussion :
***@news.nemoweb.net...
heureux élus, mais en quoi c'est "universel" ?
Post by siger
- soit c'est de l'expérimentation. Quand on expérimente un médicament
pour tous, on ne le teste pas forcément sur 7 milliards d'humains.
ok ok, pour les médicaments on teste d'abord sur les souris, puis sur
les chats, puis sur les singes,
puis sur les gravement malades qui, de toute façon, n'en ont pas pour
longtemps, puis prudemment sur des volontaires,
et enfin on applique aux hommes et femmes, si les tests précédents ont
été satisfaisants.

L'avantage que je vois au revenu universel, c'est qu'ils vont se rendre
compte que son coût dépend directement
du nombre d'individus dans la population, alors ils vont devoir trouver
des méthodes pour diminuer ce nombre :
promotion de la contraception, de l'ivg, puis, si ça ne suffit pas,
guerre, mais là, problème : faut trouver un partenaire
qui a le même problème de sureffectif et qui veut bien la faire, la
guerre. La France a un grave problème,
son partenaire habituel dans ce genre de réduction des effectifs
surnuméraires, l'Allemagne, est devenue pacifiste indécrottable.
Loading...